Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Background] Elaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 26
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: [Background] Elaniel   Mar 21 Jan 2014 - 0:21

Background d'un personnage secondaire

_______________

C'était il y a de nombreuses années dans le passé , alors que Roland III lui même venait à peine de succéder au trône. Vesperae était déjà tourmenté par des ombres malfaisantes glissant sur les terres du roi. Insouciant et festif , ce dernier ne connaissait rien de l'art de la guerre et des conséquences que subissait parfois son royaume. Ainsi il laissait les choses passer encore et encore , préférant se délester de sa tâche et fermer les yeux sur les ténèbres incarnant les démons. Ce fut également l'âge d'or d'un homme à la lame aguerrie , représentant à lui seul la vertu et le courage. Son nom était Elaniel. Une chevelure rouge sang , une grande armure aux allures justicières ainsi qu'une grande épée ayant fait sa renommée , ce fut toujours le cœur serré qu'il s'en allait combattre. Malgré tout , il n'était pas de tous ces aventuriers s'auto-proclamant fidèles en Donblas. Sa route était guidée par son seul mode de vie.

Bien souvent considéré comme plus fou qu'audacieux , sa légende resta enfuie dans les bibliothèques les plus anciennes , sombrant rapidement dans l'oubli. En effet , cet homme était une des dernières personnes à chasser les dragons ! Oui , ces créatures gigantesques et crachant ce souffle embrasé de leurs entrailles , il cherchait à tout prix à vaincre ces monstres redoutables , et c'était sa plus grande fierté. Son armure affligée laissait penser qu'il avait vécu des combats hors du commun. Qui pouvait vraiment vaincre un dragon ? La force n'était pas tout , il fallait autant utiliser son cerveau que ses mucles. L'on raconte qu'il capturait parfois des dragonnets afin d'attirer les grands dragons dans ses pièges. Le reste demeure d'un grand mystère. Une nuit à Sarosa , il avait entendu des rumeurs de taverne affirmant que Veruza le chef des dragons , une légende comme une autre , était apparu.

Son sang ne fit qu'un tour , et il ne perdit pas une seconde pour aller à la rencontre de cette créature cauchemardesque. Malheureusement , tout ce qui l'attendit là bas n'était qu'un ensemble de rochers ne décelant aucune trace du légendaire dragon. L'avait-on dupé ? Ces rumeurs n'étaient finalement que purs mensonges ? Il rengaina à contre cœur son épée , lorsque survinrent plusieurs hommes dans son dos. Ces brigands encagoulés , motivés par le désir de tuer le chevalier dragon et s'offrir sa tête comme trophée , se ruèrent sur lui. Sa lame ayant été rangée , il n'eut guère d'autre choix que de se jetter des rochers afin d'échapper à ses ravisseurs. Malheureusement , il ne se serait jamais douté que sa chute aurait été si longue. Il heurta violemment le sol de pierre , et tomba encore plus profondément dans ce qui semblait être une caverne. Son armure désormais cabossée l'avait sauvé d'un bien mauvais pas , mais il n'en était pas ressortit indemne. Son visage était ensanglanté , il ne savait même pas où il était tombé. Mais peu lui importait , il était en vie et les dix hommes à sa recherche n'allaient pas le laisser partir si facilement.

Il reprit sa course , s'enfonçant de plus en plus dans la pénombre , tenant fermement la garde de son épée à l'acier tranchant. Enfin , une faible lueur illumina sa route , s'estompant rapidement. Il lui sembla l'ombre d'un instant que c'était là une flamme , certes petite , mais il s'agissait bien de feu. Il s'arrêta instantanément , masquant comme il le pouvait ses pas. Il savait déjà à quoi s'attendre , il connaissait bien cette ambiance pesante ainsi que cette odeur de souffre. Il fit glisser son corps le long d'un des murs de pierre , puis tourna lentement la tête. Un gigantesque dragon se tenait devant lui , aux écailles aussi noires que les ténèbres , et aux yeux injectés de sang. Il n'avait jamais vu pareil regard. Il lui suffit d'une seule seconde pour comprendre que cette bête n'était pas comme les autres. Une rare violence et un désir sanguinaire dansaient telle une flamme dans ses grandes pupilles. Ses doigts se serrèrent inconsciemment sur son épée. Il avait toujours eu peur bien évidemment , mais il avait le sentiment que cette fois-ci , sans piège et dans son état , il n'allait pas en réchapper. Toutefois le pari était de taille. Il voulait une bonne fois pour toute affirmer qu'il était le seul homme capable de terrasser des dragons. Il en allait là de sa fierté.

Ce fut un choix qui lui coûta bien plus qu'une jambe ou une de ces vieilles blessures de guerre. A peine est-il sortit de l'ombre du mur , que le dragon releva sa gueule et cracha d'énormes flammes en sa direction. Il se protégea de nouveau derrière le mur , le souffle coupé par la chaleur. En réalité , sa crainte avait disparue. Il était réellement excité par ce combat inhabituel , et s'imaginait déjà posant ses bottes de fer sur la tête de la bête. Heureusement désavantagée par la taille de sa tanière , elle ne pouvait pas beaucoup bouger. Elaniel ramassa une pierre et la lança de l'autre côté de la grotte. Les sens aiguisés du dragon firent qu'il lança son jet de flammes dans la direction voulue , et l'homme sortit alors de sa cachette , chargeant l'imposant corps de la créature. Le dragon comprit plus rapidement que prévu la supercherie , et envoya sa patte de droite en direction du chevalier. Ce dernier roula au sol , laissant les griffes du dragon siffler au dessus de ses oreilles.

Tel un fou furieux , il se releva et se remit à courir de plus belle , hurlant son cri de guerre. L'autre patte vint heurter la jambe en armure d'Elaniel , le projetant avec violence contre le mur. C'en était finit ! Comme s'il savourait la position délicate dans laquelle se trouvait Elaniel , le dragon s'approcha lentement de lui , prêt à l'achever. Mais le chevalier n'avait pas dit son dernier mot ! Alors que le présumé Veruza tenta vivement de le dévorer , il lança son épée dans l'œil droit de la bête , qui dans un grand hurlement de douleur , se cabra sur elle même et heurta malencontreusement le plafond de pierre. Son corps vacilla petit à petit , le dragon était complètement sonné. Désormais la jambe brisée et sans épée , Elaniel ne pouvait plus que se contenter de sa victoire éphémère. Le corps du dragon tomba lourdement au sol faisant trembler la terre , mais il allait se réveiller tôt ou tard. Il se mit à ramper vers le fond de la grotte , cherchant désespérément une sortie , n'importe quoi lui permettant de sortir de cet enfer ! C'est alors que sa main agrippa un sol granuleux , et il sentit une brise effleurer sa chaire. Il releva alors la tête. Il se trouvait devant un grand ravin , néanmoins à l'air libre. Il ne pouvait plus aller nulle part. Il s'assoupit devant l'entrée de la grotte , exténué. Il dormit un peu moins d'une heure , et il mit du temps à retrouver ses esprits.

Il s'aida du mur pour se relever , et contempla le paysage noircit pour des raisons bien obscures. Tout semblait avoir entièrement brûlé , et ce spectacle laissa un goût amer dans la bouche du chevalier. Il tendit de nouveau l'oreille , et parvint à entendre malgré le sifflement du vent un lointain grognement. Le dragon s'était déjà réveillé ! Prit de panique , Elaniel s'approcha du gouffre , mais il restait déjà immobile. Que pouvait-il espérer ? Personne ne viendrait le chercher ici , et il ne pouvait plus faire marcher arrière. Les brigands eux même avaient sans doute abandonné le pauvre chevalier condamné. Un nouveau son vint se mêler aux grognements et au vent qui semblait perturbé. Il se retourna lentement , et constata avec horreur une vive lumière foncer droit sur lui. Un gigantesque jet de flammes emplissant toute la grotte approchait de lui à une vitesse folle , et il lui était impossible de l'éviter ! Son cœur battait à tout rompre , et le voilà qui se demandait quelle mort il allait choisir. Carbonisé par les flammes , ou écrasé au fond du ravin ? Son instinct voulu qu'alors que seuls quelques mètres le séparaient du brasier , il se laissa tomber dans le vide , tombant comme une pierre disparaissant instantanément dans le paysage noirci.

Sa chute lui sembla interminable , et son corps brisa plusieurs arbres carbonisés , ralentissant légèrement sa destinée. Il regardait le sol se dérober devant lui, ainsi que les flammes sortant de la grotte et se désagrégeant dans l'air. Cette fois , tout était finit. Il ne s'y attendait pas , le moment où sa chute allait prendre fin. Ce fut un moment extrêmement douloureux mais rapide. Il sentit que tous ses membres éclataient en même temps , et il perdit conscience , sans doute mort. Son corps demeurait inerte sur ce sol de pierres aux teintes noires , et le sang se répandait rapidement autour de son corps malgré l'armure qui le protégeait. Sa tête n'avait pas frappé la première , conservant parfaitement la forme de son crâne. Mais qui pouvait bien se soucier de cela à présent ? Cet événement s'était déroulé il y a de cela plus de cinquante ans. Bien des lunes et de nuits s'écoulèrent depuis ce jour funeste. Le royaume changea rapidement de figure , laissant le roi Roland IV succéder à son prédécesseur , créant ses propres rangs armés. L'époque était également marquée de l'âge d'or des démons et des assassins. De nouvelles entités de légende firent leur apparition , marquant l'histoire d'une encre de sang.

Le son des pages qui tournent au gré du vent , et d'un livre qui se ferme brutalement. Après tant d'années , il sembla l'ombre d'un instant que la dépouille du chevalier pouvait entendre très distinctement ce concert de bruits lui étant lointains. Une sombre silhouette était assise à côté du cadavre , entourée de plusieurs personnes encapuchonnées. D'autres lunes passèrent , et notre histoire se poursuit dans une gigantesque forteresse impénétrable , servant de repaire à une communauté portant bien son nom ... L'Ordre Noir ! Les salles inférieures cachaient de nombreux secrets , à commencer par cette pièce servant à divers sortilèges et incantations étranges. Le cadavre d'Elaniel qui était étrangement bien conservé malgré le temps se trouvait au centre d'une rune ensanglantée. Il était entouré d'une dizaine de démons et autres créatures néfastes en cape. Près de lui s'avançait un être abominable , au visage complètement caché par sa cagoule. La liche Venin ! Elle commença à murmurer des incantations morbides , ses suivants joignant leurs murmures aux siens. Au bout d'une bonne demi-heure , le sang servant à tracer le cercle bouillonna et rentra progressivement dans le corps d'Elaniel par son nez et sa bouche. Alors le cadavre dénué de vie bougea. Oui , un de ses doigts remua , puis un autre , et encore d'autres ... Cette manœuvre se perpétua jusqu'à ce que le corps d'Elaniel se relève très lentement , et resta planté debout , fixant Venin. Sa mémoire était désormais altérée , il ignorait tout de ce qui se passait autour de lui. L'on pu entendre les derniers murmures de la liche en tendant bien l'oreille , ce sifflement terrifiant qui avait glacé le sang à plus d'un ...

Le Sang Du Démon A Trouvé Son Nouveau Maître ... Je T'Ai Ressucité , Fidèle Chevalier. Tu M'Appartiens Désormais !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
 
[Background] Elaniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [requete] changement automatique de background
» [REQUETE] Fichier Background wizard
» Fallout Background
» [INFO] Background de qualité avec le TF3D...
» Petit Background

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: