Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bureau de la diplomatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Bureau de la diplomatie   Sam 7 Mar 2009 - 20:31

Jouxtant le bureau privé de l'Ambassadeur, le bureau de la diplomatie est une salle de taille moyenne assez austère. Une grande table au centre, quelques chaises, et divers tableaux des anciens dirigeants de l'Armée formaient le mobilier de cette pièce. Une porte donnait sur les quartiers publics et permettait aux alliés et neutres de venir négocier à la table, l'autre donnait sur le bureau de l'Ambassadeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mar 10 Mar 2009 - 18:36

L'homme-grenouille ouvrit la porte, puis fit entrer la Dame de Guion à sa suite dans la pièce tout juste inaugurée. On ne sait par quelle magie les ménagers avaient réussi à changer l'air renfermé en une douce odeur accueillante (du moins, avant que Pek' n'entre). Par ailleurs, on avait disposé quelques décorations sur le mobilier de la pièce, un pot de fleur par-ci, un tableau Naepois d'ère pré-Rolandienne, une tête d'un dragon de Khuzdul empaillée ... Un bol de friandises dominait le centre de la table de négociations, à laquelle l'ambassadrice fut invitée à s'asseoir. Après que les deux diplomates se soient installés, Pek' attendit que Madame de Guion détaille les raisons de sa venue à la commanderie, tout en la fixant de ses yeux exorbitants de lucidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Layelis
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 8
Guilde : Tarenia
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mar 10 Mar 2009 - 18:55

Layelis lui souria, et lui remercia de l'accueil chaleureux qu'il lui avait offert, elle s'assit, et chercha ses mots, ce qui donna :

Notre Royaume de Tarenia..à "récussiter" il y a quelques saisons de cela, notre but, est d'aider, votre royaume, à maintenir la paix, qui est plus vaste que le notre.
Nous avons un ennemi en commun : les Korandiens, vous avez une protection, une force militaire puissante, mais j'ai entendu tout récemment, que la petite troupe de la liche, Venin, avait refait surface, et donc pour plus de sécurité pour les civils, nous nous voyons obligé d'agir, dans l'intêret de tous. Nous voudrions une aide militaire, qui nous assurerait une sécurité plus importante, et nous vous aiderons aussi, aussi bien financièrement, que militairement parlant.

Elle s'arrêta, et souria à l'homme-grenouille, en regardant ses yeux exorbitants, lui rapellant vaguement quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mar 10 Mar 2009 - 19:30

Le royaliste laissa vite de côté sa légèreté des accueils chaleureux et joyeux. Son front se plissa et son sourire s'estompa dès que la Tarenienne évoqua les problèmes actuels que l'armée rencontrait au Nord du Royaume. C'est sur une voix beaucoup plus grave qu'il s'engagea.

- "Il est vrai que l'ârmée a constaté il y a peu une attâque éclar sur l'Auberge des Fées par les membres de l'Ordre Noâr. Je voâs que les nouvelles vont vite, mâlgré nos précautions prises pour ne pâs ébruiter notre enquête. Mais cela n'était pâs dû â un manque militaire, mais bien â un manque de temps d'intervention sur le terrain. D'ores et déjâ nous attendons que la milice de Trigorn se développe, et plusieurs renforts nous ont été proposés dans la même ville pâr de nombreux groupuscules aux intérêts divers. Vous comprendrez donc mâ réserve vis-à-vis de votre proposition, quoâque j'apprécie l'intention.
Voâyez-vous, en ces temps, l'ârmée doât être sur ses gârdes, et doât s'assurer de l'utilité de châcune de ses alliances. Vous me pârlez de soutien militaire et financier, coac. Je l'entends bien, mais j'aimerais donc connaître vos effectifs, vos lieux d'âctions et pâr âilleurs, l'étât de votre trésor. Aussi, pourrons-nous mieux anâlyser en quoâ une telle âlliance serait profitable â votre Roâyaume et au nôtre."


Satisfait de sa plaidoirie, l'Ambassadeur, quoique méfiant, se voulait enclin à entendre les raisons d'un tel accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Layelis
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 8
Guilde : Tarenia
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mer 11 Mar 2009 - 14:43

Layelis écouta son long "plaidoyer" et aquiecca,et reprit la parole :

Vous savez, les nouvelles vont vite, surtout dans une taverne comme celle de l'auberge des fées, de plus, mes hommes sont souvent à Tarenia.
Nous sommes souvent venus à aider vos hommes, lorsqu'ils étaient en combat, et je voudrais que cela se fasse officiellement.
Si c'était à un manque de temps, je peux vous assurer, que les Tareniens seront toujours là au bon moment, si vous accepteriez.
Les guildes du mal se développent, et deviennent de plus en plus nombreuses, et je doute que la milice et vous même puissiez tout supporter, un peu d'aide ne serait pas de refus, je me trompe ?
Nos troupes sont certes, peu nombreuses, mais très efficaces, et de plus, le nombre de nos recrues augmentent progressivement.
Le coffre de Tarenia ne cesse d'augmenter, nous imposons quelques taxes à nos habitants, et nos marchands essayent de vendre dans les villes les plus riches, comme Trigorn, par exemple .
Nous n'agissons pour l'instant nulle part, puisque nous n'avons pas la permission d'agir sur le Royaume du Roi Roland, mais quand, peut-être, ce sera le cas, nous agirons , naturellement, à Trigorn, mais aussi dans les autres villes qui en ont besoin.

Layelis lâcha sa jarretière, et jeta un coup d'oeil à la tête du dragon de Khuzdul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Jeu 12 Mar 2009 - 0:17

Pek' plissa le front, et fixa de ses yeux globuleux son invitée, comme pour démasquer une éventuelle stratégie diplomatique. Après avoir enregistré dans sa tête les arguments de la diplomate Tarenienne, l'homme-grenouille dit sur un ton plus léger :

- "Comme lâ procédure m'y convie, je vais devoâr convier mes supérieurs pour présenter votre proposition coac. En âttendant ces quelques instants, je vous invite â âgréâblement déguster une drâgée d'Argelâs, coac !"

L'Ambassadeur montra le bol encore plein de confiseries, avant de se lever et quitter la pièce par la porte menant à son bureau privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Layelis
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 8
Guilde : Tarenia
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Jeu 12 Mar 2009 - 17:08

Layelis souria à l'homme-grenouille, opina, et tourna la tête vers les confiseries qu'on lui proposait, elle regarda le pot, et prit naïvement un dragée, auxquels elle n'avait jamais goûté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mer 18 Mar 2009 - 14:31

Après une longue attente, la Tarenienne interrompit sa scéance de dégustation de dragées pour écouter les dires du diplomate tout juste revenu.

- "Coac, Dâme, désolé de l'attente ... Après une discussion âvec mes supérieurs, coac, notre Etât Mâjor â estimé trop hâtive une âlliance officielle entre nos deux Roâyaumes. Nous ne connaissons pas encore bien vos collègues, et désirons âvant tout les rencontrer sur le terrain, coac, au combât par exemple ! J'entends pâr là que si âlliance officielle n'est pâs conclue aujourd'hui, nous ne vous encourâgeons pas moins pâr cet accord, â nous venir en aide dans des combâts contre les Korandâr, ou tout autre ennemi de Vesperae."

L'Ambassadeur avait récité d'une traîte son discours, comme appris par coeur. Ses yeux globulaient fixaient à nouveau l'invitée, en l'attente d'une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Layelis
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 8
Guilde : Tarenia
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Ven 20 Mar 2009 - 17:09

Layelis l'écouta, et répondit poliment :

Très bien, merci beaucoup.
J'avais oublié de vous précisé que la trésorière de Tarenia vous avait aidé lors d'un combat, je crois, je n'étais pas présente.
Nous vous aiderons avec plaisir, et nos portes vous sont grandes ouvertes.
Alors, à très bientôt, je l'espère !


La diplomate afficha un grand sourire, et fit une gracieuse révérence :


Je ne vais pas tarder, l'on doit m'attendre au Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Ven 20 Mar 2009 - 19:31

Pek' afficha un air râvi suite aux propos satisfaits de la Tarenienne. L'accord était tombé, sans mécontentement d'aucun côté. Dans les règles de courtoisie habituelles, le royaliste accompagna la Dame à la sortie de la commanderie, et fit ses dernières salutations bienveillantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Layelis
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 8
Guilde : Tarenia
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Dim 19 Avr 2009 - 17:38

Missive de Tarenia :

Un homme bien habillé, fut conduit au bureau de la diplomatie, en se présentant comme un envoyé de Tarenia, et déposa une missive , avant de repartir :

Ambassadeur Royale,

Nous détenons une goule, qui se dit être un certain Antoninus.
Cette information nous semblait intéressante, sachant qu'il parlait de la renaissance de l'insurrection.
Cette affaire vous concerne plus particulièrement, puisque que votre Roi est visé. Il a déjà mordu le Général Alliage.
Nous vous attendons au Royaume de Tarenia, pour un éventuel transfert.

Cordialement, Layelis, ambassadrice de Tarenia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mar 21 Avr 2009 - 23:15

Pek' apprit tardivement qu'une lettre était arrivée dans son bureau. Perplexe devant cet événement assez rare pour le Royaliste dont la famille était analphabète et ne pouvait donc envoyer de lettre - quand bien même sauraient-ils écrire qu'ils seraient trop paresseux pour y penser - ; il l'ouvrit en vitesse et lut d'un trait la nouvelle étrange qui y était relatée.

Antoninus ... Des rumeurs qui avaient circulé alors qu'il était encore à l'école royale, l'homme-grenouille se souvenait avoir entendu ce nom, associé au rôle de Fondateur dans l'Insurrection. Ce resurgissement soudain ne présageait rien de bon.
Et la goule ... n'était-ce pas une goule qui était à l'origine de l'état dans lequel se trouve le Roi ? L'amour que l'Ambassadeur portait à l'Armée et au Roi construisait une répugnance sans limite pour cette espèce.

Sans attendre plus longtemps, Pek' saisit la missive et partit alerter le Conseiller Tyroine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Sam 5 Sep 2009 - 13:53

Le conseiller fut avertit de la visite de Uzulth , et ainsi il s'installa sur l'une des chaises de la salle de diplomatie. Il arborait un air des plus méfiant , le garde lui avait parlé des armes divines ... Qui pouvait bien être cet homme ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Uzulth
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 7
Guilde : Aucune
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Dim 6 Sep 2009 - 17:42

~ Un bruit retentit derrière la porte. Les charnières grincèrent légèrement en laissant entrée une silhouette recrocvier sur elle-même. Ajustant ses lunettes, Uzulth regarda l’homme assit. ~

_ Messire le Conseiller je suppose.

~ Uzulth s’avança d’un pas sur vers le Conseiller. Son apparence était bien celle qu’on lui avait décrit ~

_ Excusez ma visite improvisée. J’aurai peut être du vous prévenir en envoyant une missile ou autre messager, mais la paperasse n’est pas vraiment mon fort. Et il est vrai que je ne suis guère patient.

~ Marquant une pause pour prendre le temps d’inspecter la salle où il se trouvait. Il sortit une pile de feuille qu‘il avait préparé auparavant. ~

_ Je me doute que vos hommes ont du vous prévenir du sujet de ma venu, c’est pour cela que j’irai directement au but. Je suis actuellement chez vous pour voir l’objet divin que vous détenez… L’épée de la justice. Voyez vous, je m’intéresse depuis longtemps à ces objets. Je suis récemment tombé sur certains textes qui pourrait être intéressant, bien sur ça peut n’être qu’une légende, mais j’aimerai quand même me pencher sur le sujet. Et comme vous le devinerez je ne peux faire d’étude sans voir les armes directement.

~ Restant debout devant le Conseiller, Uzulth le regarda droit dans les yeux… Depuis sa conversation avec le garde, il se posait une question. Où pouvait bien être le conseiller du roi sans que personne ne soit au courant. Il faudrait qu’il trouve des réponses, ces informations pourraient ce révéler utile. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Dim 6 Sep 2009 - 17:55

Le conseiller du roi écouta attentivement Uzulth , sourcillant à peine à ses paroles. Une fois qu'il eut finit , le demi démon soupira puis croisa ses doigts sur la table.

-« J'entends bien vos paroles messire , néanmoins je ne puis accéder à votre requête. L'épée de Donblas est sous notre protection depuis des années , et nous ne pouvons laisser un homme quelconque voir l'endroit où elle se trouve. Que vos dires soient vrais ou non , je ne veux pas risquer le fait de laisser un potentiel espion s'approcher de cette arme. »

Il fixait le chercheur avec conviction , ne semblant pas démordre de ses paroles.

« Malgré tout j'aimerais vous poser deux questions. Premièrement , où avez vous appris que nous détenons l'épée de la justice ? Comment connaissez vous l'existence même de cette épée ? Enfin , je pense que ma question est quelque peu étrange. Nous avons menés de nombreuses guerre à ce sujet , il semble évident que les rumeurs se soient propagées ... Mais peu importe , j'aimerais que vous répondiez à cette question.

Deuxièmement , quelles sortes de recherches voulez vous effectuer sur cet artefact ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Uzulth
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 7
Guilde : Aucune
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Dim 6 Sep 2009 - 19:53

~ Uzulth resta quelque seconde devant le conseiller. Pesant ses mots, il lâcha un soupir puis sourie. ~

_ Vous répondez vous-même a votre question mon chère, mais je vais quand même apporter quelque précision. Sachez que je n’aime pas être exposé. Pendants la guerre des armes, qui au passage j’ai trouvé très divertissante, j’étais la à observer. Voyez vous, j'ai toujours préférai être le spectateur que l’acteur. Voila comment je sais, qu’à l’époque, vous déteniez l’épée. Seule un problème persiste, j’ai étais retenu pendants quelque temps loin de Vesperae. Je n’étais donc plus sur qu’elle était toujours ici. Je vous avoue que vous venez juste de me confirmer que vous l‘aviez.

~ Uzulth laissa glisser sa sacoche sur le sol, il étira ses bras avec de petits gestes d’assouplissements. ~

_ Pour répondre maintenant a votre deuxième question, je tiens juste à vous dire quelque chose avant. Votre épée ne se distingue pas des autres armes ou objets. Elle est juste un maillon de la chaîne. Pour être honnête avec vous je suis aujourd’hui chez vous, après mon départ j’irai voir les Templiers pour le sceptre d'Aariba et ainsi de suite. Pour mes recherches c’est très simple. Je souhaite juste éviter une nouvelle guerre. Pendants mes recherches qui m’ont éloigné du pays je suis tombé sur des écris qui pourrait refaire sortir les convoitises de tout les détenteurs d’armes ou même d’objets divins.

~ Fessant quelque pas devant la table où le conseiller l’écouter. ~

_ Malgré toute les précosions que vous faites, comment feriez vous si je vous disais que les objets auraient le pouvoir de s’attirer entre eux ? Comment réagirez vous si la chose que vous défendez le plus, pour apporter vos pires ennemis directement chez vous. Imaginons un instant que je détienne un simple objet, la cape de Vanilius par exemple. Si cette légende est vrai, ça voudrai dire que je peux trouver votre épée, mais aussi la lance de Démonio, l’arc de Narthe, le bâton de Danava et tout les autres objets. Bien sur, ce n’est qu’un exemple. Mais comment les autres clan réagiront en apprenant la nouvelle. Resteront-ils la sans rien faire ? Pensez-vous que l’alliance démoniaque restera à se défendre ou préférera t-elle attaquer avant de ce prendre les charges des autres armées ?
Et vous Conseiller, quelle sera votre réaction si quand vous rentrerez d’un petite promenade, ou personne ne sait ou vous êtes, votre beau château est attaqué, et pire, votre roi en danger de mort a cause de cette belle épée ?


~ Uzulth posa ses mains sur la table, puis se pencha devant le Conseiller. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Dim 6 Sep 2009 - 20:50

C'est avec un regard prônant l'indifférence que le conseiller écouta les paroles du visiteur. Ses paroles s'étaient très vite transformées pour donner un message presque arrogant ... Il soupira une fois qu'il eut terminé , puis répondit à son tour.

-« Un maillon de la chaîne vous dites ? Vous ne savez rien des pouvoirs de l'épée de Donblas , vous sous-estimez ses capacités. La guerre fera rage tant que les démons seront toujours en mesure de faire le mal. C'est une guerre ancestral que nous menons depuis des lunes , et qui a très peu de chances de prendre fin. »

Il plissa les yeux , fixant Uzulth.

-« Vos paroles ne sont que suppositions futiles. Les armes divines ne s'attirent pas entre elles , la lance de Démonio et l'épée de Donblas elles mêmes ne peuvent rester au même endroit sans entraîner des répercutions dépassant notre imagination. L'Union Démoniaque et l'Alliance Humaine se battent depuis toujours pour l'obtention de ces armes , afin de maintenir l'équilibre. Vous pensez que les démons attaqueront s'ils prennent connaissance de ce genre de détails ? Ils savent déjà que nous possédons les objets , mais ne nous mènent plus la guerre par manque de force de frappe. Cet objectif d'armes divines leur échappe même sûrement , l'Union Démoniaque est éparpillée et ne vise plus ces artefacts. »

Il esquissa un air renfrogné quand le visiteur se pencha vers lui. Pensait-il prendre du terrain et convaincre le conseiller de ces vaines paroles ? Il approcha lui même sa tête , les yeux dans les yeux.

-« Ces risques d'attaques sur le château que vous venez d'énumérer n'ont aucune profondeur. Notre existence même justifie la protection du roi. Qui pensez vous que nous sommes ? Nous risquons depuis toujours notre vie pour combattre au front et défendre le royaume. Notre château a déjà été attaqué plusieurs fois pour des raisons aussi différentes les unes que les autres. Nous sommes l'armée du roi , et nous nous battons pour maintenir la paix et occire l'Union Démoniaque. Nous avons conscience de tous ces risques , et c'est pour éviter que le mal prenne possession de toutes les armes que nous menions cette guerre. Aujourd'hui encore , s'il le faut nous continuerons cette bataille. »

Il se recula enfin , bien installé sur le dossier de sa chaise.

-« Si vous êtes ici pour tenter de m'effrayer en citant tous les malheurs possibles pouvant s'abattre sur le royaume , vous n'êtes pas le premier , et vous n'êtes sûrement pas le dernier. Nous avons choisi notre destin , et notre route est celle de la victoire. Telle est la volonté de Donblas. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Jean Jacques Galdiner
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 93
Guilde : Armée*Royale.
Date d'inscription : 01/11/2006

Fiche signalétique
Race: Humain.
Profession: Soldat.
Age: 48

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Ven 6 Nov 2009 - 16:19

L'entrevue avec le Drenan était terminée depuis belle lurette. C'est avec un air déterminé et militaire que le soldat Maurice frappa à la porte, s'inclina puis s'écarta en annonçant l'identité du nouveau venu dans la commanderie.

Maurice - Messire Poeri, Inquisiteur du temple est arrivé conseiller.

Il s'inclina de nouveau puis laissa entrer Poeri, gardant la nouvelle porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poeri
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Sam 7 Nov 2009 - 13:52

L'Inquisiteur Poeri entra finalement dans la pièce. Neutre et légèrement austère, le lieu n'invitait pas à perdre son temps en futiles palabres confortablement installés dans de moelleux fauteuils.

'Peut être qu'avec un tel mobilier nous éviterions que la salle d'apparat ne soit toujours envahie...'

"Cher Tyroine, j'ai trouvé votre missive et suis venu aussi rapidement que possible. Cela faisait bien longtemps que nous ne nous étions écris."

Tout en parlant, il s'avança pour saluer Tyroine chaleureusement.

"Alors quelle est cette affaire qui semble te préoccuper ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Sam 7 Nov 2009 - 21:59

Le conseiller leva la tête, voyant l'inquisiteur du temple entrer. Il vint lui serrer la main promptement, puis l'invita à s'assoir sur la chaise faisant face au bureau de la diplomatie. Il s'installa de l'autre côté, n'ayant que pour seule manifestation un bref hochement de tête ainsi qu'un sourire en coin.

-« Salutations Poeri, je te remercie d'être venu aussi vite. J'espère que tu n'as pas eu à trop attendre ? Jean Jacques Galdiner est souvent au château, donc l'accueil des autres soldats n'est pas d'aussi bonne qualité. Mais laissons ceci de côté pour le moment, ce dont je vais te parler est de la plus haute importante. »

Il rangea machinalement quelques dossiers qu'il avait pris avec lui en attendant l'homme intrigué, puis survola rapidement certaines phrases, avant de reposer son regard sur l'inquisiteur.

-« Comme tu le sais, l'Empire a coupé les ponts avec l'Alliance Humaine, pour des raisons plus ou moins vagues ... Je sais qu'ils ont commencé par notre armée à cause des écarts de comportements entre nos deux groupes, et je m'en suis d'ailleurs excusé auprès d'eux. Cependant, j'ai eu une récente entrevue avec l'Empereur de Bélériand, et il aurait justifié son retrait car les guerres de nos royaumes lui apportaient bien trop d'ennuis. »

Un garde vint lui chuchoter quelques mots à l'oreille, puis il le fit sortir en acquiesçant.

-« Jusque là, sa réaction est plus ou moins compréhensible. Comme je viens de te le dire, je me suis rendu moi même à Bélériand accompagné du général Bahal Del Madrid ainsi que plusieurs soldats de confiance. L'accueil était cordial bien que tendu, et nous nous sommes donc rendus au château de l'Empereur Kadea Owaryn. Nous avions pour but de leur demander de nous remettre la lance de Démonio, qui appartient avant tout à l'Alliance Humaine. L'audience a rapidement dégénéré, signifiant un refus catégorique de l'Empire. »

Il s'arrêtera quelques secondes pour laisser à Poeri le temps de bien saisir ses paroles.

-« Alors que j'admettais mon erreur, car il faut avouer que l'Empire a bien fait son travail en ce qui concerne la protection de la lance de Démonio, artefact, je le rappelle, plus ou moins maudit, les gardes nous fermèrent les portes au nez, et tout dérapa. Justifiant que l'indignation de mes hommes envers l'Empire ainsi que du fait que je sois un hybride, l'Empereur Kadea Owaryn a donné l'ordre de me faire arrêter, par méfiance. J'eus bien du mal à me contenir vis à vis de cette infâme insulte, mais l'Empereur semblait se délecter de ma position. Nous étions pris au piège, si je puis me permettre.

J'ai tenté en vain de résonner l'Empereur, mais son obstination insensée n'était que trop soupçonnable, et mes hommes ne le supportèrent guère plus de temps. Le soldat Gérard sortit les armes pour me défendre, suivit des autres soldats. Quant à moi, je ne savais plus quelle décision prendre face à un tel retournement de situation. Soit me laisser arrêter, et insulter la couronne, soit donner l'ordre de mener une bataille perdue d'avance et risquer inutilement nos vies ... Seulement, les sentiments de notre groupe se transmirent plutôt facilement, nous avions tous la certitude que l'Empereur préparait un mauvais coup, et que seule la mort nous attendait. »


Se doutant bien qu'il allait trop vite pour Poeri, il fit une courte pause, détournant ses yeux vers la fenêtre.

-« Alors que le général de l'Empire Alliage semblait également trouver le raisonnement de l'Empereur offensant, il changea brutalement de comportement puis sortit ses armes à son tour. Il ne nous restait plus un instant à perdre, et le combat ne dura que quelques secondes. Un élan de folie m'a traversé l'esprit, ce sceptre que tenait Kadea Owaryn me semblait être la seule cause de toutes ces brusqueries... Ou bien l'influence de la lance de Démonio se dévoilant enfin ? Nous n'avons aucune réponse. Nous nous en sommes donc pris à l'Empereur sans réelle intention de le tuer, mais après tout nous étions dans son propre palais, et nous fûmes vite maîtrisés. Alors que le dirigeant de l'Empire allait prononcer la sentence, le trésorier Misakith s'avança vers nous, dévoilant une mystérieuse pierre aux yeux de tous, que seul le général Bahal semblait reconnaitre.

Apparemment, il s'agissait d'une pierre élémentaire jumelle, et sa sœur avait été cachée juste avant l'avant poste d'Argelas grâce à la bienveillance du général Bahal. J'ignore pourquoi, mais le trésorier Misakith activa la pierre qui nous fit tous disparaitre en un clin d'œil. La dernière image que nous conservons de cette salle, ce fut l'épée du général Alliage menaçant de s'abattre sur le trésorier lui même ... J'ignore s'il est encore en vie à l'heure qu'il est. Lorsque nous avons repris nos esprits, nous étions trempés jusqu'aux os, comme prévu loin de l'Empire. Nous sommes revenus à la commanderie de Trigorn il y a peu, nous nous remettons à peine de ce choc terrible ... »


Il croisa ses mains sur la table, fixant Poeri avec détermination.

-« Ma décision est claire, nous ne mènerons aucune guerre à l'Empire par manque de preuves, et parce que la guerre s'est déplacée de l'autre côté du mur du bout du monde. Malgré le comportement injurieux de l'Empereur, nous avons attaqués les premiers, par conséquent nous sommes fautifs. Cependant nous ne pouvons pas ignorer la situation. L'Empire n'est plus aucunement tolérée sur nos terres, et ceux qui oseraient s'y aventurer seront considérés comme des criminels de premier ordre, et ennemis directs du royaume. Je demande donc au temple de considérer ma décision, et de ne pas protéger ou abriter d'impérial en son sein. J'espère que vous comprendrez ma décision. »

Il s'arrêta enfin, le souffle coupé. Il eut beaucoup à dire, mais l'essentiel était désormais annoncé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Poeri
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Lun 9 Nov 2009 - 1:58

Tyroine ne l'avait pas fait venir depuis le Temple pour rien. Plus le Conseiller avançait dans son discours, plus les évènements s'aggravaient. Poeri senti les muscles de son dos se raidir peu à peu. Il resta, ou du moins tenta, de demeurer calme.
Mais quand Tyroine termina son discours, il était visible que l'Inquisiteur était choqué par ce qu'il venait d'entendre.


"Mon ami, ce que tu viens de m'annoncer est terrible. Jamais je n'aurais pensé que la situation à Bélériand pu se dégrader autant lors d'une visite diplomatique."

Il regarda ses mains, soupira puis releva la tête et regarda à nouveau Tyroine.

"Avant toute chose, je tiens à te dire que j'avais entendu parler de vexations envers les soldats de l'Empire de la part des soldats de l'Armée Royale. Mais comme nous le savons tous deux, c'est une chose qui arrive entre les troupes, et cela ne doit pas nuire aux relations entre les dirigeants. Je tiens absolument à éviter les troubles que nous avons connu entre le Temple et l'Armée par le passé. Aussi avant de continuer plus avant sur les problèmes relatifs à ta visite à l'Empire, je tenais à te proposer une manière d'éviter que nos hommes ne se retrouvent dans une situation similaire et qui nous fut par le passé aussi désastreuse. Tout d'abord si des insultes graves sont proférées ou si des bagarres devaient éclater, j'aimerais que tant l'Armée que le Temple punisse ses propres hommes. Cela éviterai que des Templiers soient emprisonnés par vous, ou que des soldats du Roi le soient par nous. Si la punition leur est donné par leurs chefs, elle aura plus de poids pour eux, et diminuera les chances de mésentente entre nous. Je ne souhaite en aucun cas qu'un jour nos troupes respectives puissent en arriver à se détester."

Il fixa Tyroine avant de poursuivre.

"Ne crois pas que c'est par méfiance, c'est au contraire une marque de confiance entre nous que de te proposer cela. Et je ne tiens pas à ce que la situation en arrive à ce qu'elle est entre l'Armée et l'Empire. Et je ne pense pas qu'elle soit uniquement du fait des troupes royales, loin de là."

Puis il eut un geste machinal et se gratta le menton avant de reprendre la parole.

"L'Empire considère sans aucun doute la Lance de Demonio comme un trophée de guerre. Il faut avouer que c'est un peu le cas. Cependant ils sont désormais seuls. Aussi, si l'Union Démoniaque venait à attaquer Bélériand... Ils devraient résister seuls au risque de perdre la Lance ? J'avoue que je ne sais quoi penser à ce sujet... Le risque est très grand pour nous tous qui en fin de compte sommes en première ligne face aux Démons et protégeons, de bon gré ou pas, les frontières de l'Empire. Du moins celle qui est la plus proche du Mur du Bout du Monde, puisque nous sommes entre le Mur et l'Empire. Je crois que nous devrons débattre de ce sujet avec toute l'Alliance Humaine, ou du moins tous ceux qui désireront répondre à notre appel... J'avoue que savoir la Lance là bas, a toujours été un "réconfort". Elle était hors de portée des armées de l'Union et c'était une bonne chose. Cependant aujourd'hui... Je ne sais plus trop que penser et ton point de vue, à savoir aller la chercher au nom de l'Alliance Humaine, ne me semble pas une si mauvaise idée..."

Il toussota et regarda dans la pièce s'il y avait quelque chose à boire. Réflexe tout Templier.

"Par contre, il y a plusieurs choses qui me laissent perplexe dans ce que tu viens de me raconter. Perplexe n'est pas le mot exact d'ailleurs. Je devrais dire interloqué. Tout d'abord l'Empereur. Kadea Owaryn n'est pas un homme qui recherche la guerre d'après ce que je connais de son caractère et de son règne jusqu'à aujourd'hui. Je pense que si vous n'aviez pas dégainé vos armes la situation aurait de toutes façons dégénérée. Prendre pour excuse le fait que tu sois un Hybride, alors même que tu fus Templier et donc accepté par Aariba sous la protection de son Aura, rend cette accusation dénuée de tout sens. Jamais tu n'aurais pu te joindre à nous si Elle n'avait reconnu en ton cœur le bien."

Il bougea machinalement sur sa chaise avant de poursuivre.

"Certes... l'Aura fut brisée alors que tu vivais au Temple... Mais lequel de vous deux en était responsable... Et dans tous les cas, ce n'est pas ton sang démoniaque qui produisit cet effet désastreux, mais bien plutôt les actes que toi et F'lon commîtes. Ce qui me fait penser à ce sceptre dont tu as fait mention. D'autant qu'Alliage, que nous considérons comme un homme sage au Temple, me semble avoir eu un comportement bien vif envers vous. Te souviens tu du règne de DarkEmperor Tyroine...?"

Tout en posant cette question, le regard de Poeri se fit un peu lointain.

"Je m'en souviens. Et je me souviens que l'Empire avait alors une puissance extraordinaire. Et je me souviens aussi que le ver était dans le fruit. Et pas n'importe quel ver... L'Empereur lui même. Car justement le "Sceptre d'Athena" s'était emparé de son esprit d'après certains témoignages. Malgré mes investigations, je ne sais pas ce qu'il est advenu de cet artefact après la... mort de DarkEmperor. S'il devait s'agir du même sceptre, je crains que nous ne soyons au devant d'une crise très difficile et longue vis à vis de l'Empire. Il va falloir trouver un moyen d'en apprendre plus. Et rapidement si je puis me permettre... Je vais tenter d'envoyer quelqu'un à l'Empire afin d'en apprendre plus."

Sortant de ses pensées, l'Inquisiteur reporta toute son attention à nouveau sur le Conseiller.


"Ce qui me semble tout à fait incroyable dans cette affaire, c'est le comportement de Misakith. Pourquoi donc a t'il enfreint les ordres directs de Kadea en vous "envoyant ailleurs" ? Avait il un moyen de savoir où serait cet ailleurs ? C'est une question à laquelle il te faut une réponse mon ami. Car il me semble étonnant qu'un homme tel que lui, si minutieux et raisonnable, ai fait usage d'une pierre élémentaire "au hasard" sans même savoir quelle serait votre destination. Et puis... au risque de sa vie d'après ce que tu me dis. Cela est étrange, plus qu'étrange. Sans compter le fait que l'utilisation des pierres élémentaires semblait s'être réduit... Tout cela me laisse bien perplexe, vraiment..."

Puis n'y tenant plus, il osa enfin demander :

"N'aurais tu rien à boire dans ton bureau Tyroine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Mar 10 Nov 2009 - 22:41

Le conseiller fit finalement apporter deux verres de vin d'un excellent cru d'Argelas par le biais d'un soldat de corvée, et en proposa évidemment à l'inquisiteur. Il trempa ses lèvres dans le nectar tout en écoutant Poeri expliquer son ressenti vis à vis de la situation. Ils étaient d'accord sur plusieurs points, ce qui allait faciliter l'entrevue.

-« Je pense également que faire emprisonner les membres du temple et vis versa ne ferait qu'ajouter de l'huile sur le feu. J'imagine que mes hommes ont profité de mon manque de fermeté lorsque j'ai pris la place de Conseiller, mais je ne ferai plus cette erreur. Je ne peux pas permettre que ce qu'il s'est passé avec l'Empire se reproduise, ainsi des sanctions disciplinaires seront prises. Cela nous amène d'ailleurs sur une discussion des plus fâcheuse ... Mais je vais y revenir. »

La bouteille avait été décapuchonnée à l'instant même, conservant tous les arômes nécessaires pour l'apprécier à sa juste valeur.

-« L'Empereur Kadea Owaryn ne semblait pas affecté par mes paroles. Je l'ai moi aussi prévenu que si l'Union Démoniaque venait à savoir que l'alliance est rompue avec l'Empire, et qu'ils sont toujours détenteurs de la lance de Démonio, ils seraient leur cible directe. Sans alliés, Bélériand aurait bien du mal à se défendre ... Il va sans dire qu'un tel manque de bon sens et de diplomatie n'est pas un comportement que doit arborer le dirigeant d'un royaume. De toute évidence il est inutile de réitérer notre demande, les actes qui ont été commis sont irréparables désormais. »

Sa mine s'assombrit alors quant il vint à parler de Darkemperor. Bien sûr qu'il se souvenait de cette sombre époque de l'Empire, même si ce n'était souvent que par rumeurs. A l'époque les affaires des autres royaumes ne l'intéressaient guère, simple soldat qu'il était.

-« Le sceptre d'Athena dis-tu ? Je n'en avais jamais entendu parler ... Alors ce sceptre serait vraiment à l'origine de cette mascarade ? Je dois t'avouer que j'ai du mal à y croire, bien que sur le moment, j'ai risqué ma vie et celles de tous mes hommes pour détruire cet artefact. Le général Bahal m'aura convaincu que l'idée était trop fantaisiste pour être vraie. Mais ton témoignage me laisse planer un nouveau doute, qui se veut de plus en plus clair. Je pense que l'armée devrait coopérer avec le temple pour envoyer des hommes en mission à l'Empire ... C'est une mission extrêmement dangereuse, la mort guettera nos hommes une fois entrés sur le territoire impérial.

En ce qui concerne le trésorier Misakith, nous partagions une amitié propice l'un envers l'autre, et je sais que cet homme était des plus juste qu'il soit. Ce n'est qu'une hypothèse, mais je pense que le trésorier aura sentit que quelque chose n'allait pas avec l'Empereur, et lui qui était extrêmement fidèle à la diplomatie, aura souhaité que nos vies soient épargnées ... Mais je le connais également très fidèle, aurait-il réellement choisit de nous épargner en défiant son propre leader ? Je n'en ai malheureusement pas la moindre idée. »


Il avala enfin une brève gorgée de son verre, qu'il palpa d'un air absent.


-« J'en reviens donc avec les ... différents qu'entraînent parfois mes hommes. Tu dois être au courant que la dryade Héléna était dans nos geôles dernièrement. J'ignore les véritables faits, mais selon le rapport que l'on m'a dressé, elle aurait voulu défendre des criminels lycans, prônant le fait qu'elle est l'oracle de Danava comme bouclier. Cependant mes soldats ne l'ont pas écoutée de cette oreille, et je partage entièrement leur décision. Ceci nous amène donc avec messire Guillaume Draakan, qui se veut très interloquant ces derniers temps ...

Outre le fait qu'il en vienne toujours à me tutoyer, chose qui ne me dérange pas vraiment dans le fond mais qui devrait éviter d'avoir lieu, ce templier se trouve souvent opposé à nos décisions... Notamment celle concernant la dryade. J'ai malheureusement la sombre impression que messire Draakan se dresse de plus en plus contre les forces de l'ordre pour des raisons diverses et variées. D'ailleurs, dame Itsumi devrait avoir fait un rapport sur son cas, je lui en ai moi même parlé, souhaitant éviter que la situation n'aille d'avantage plus loin. »


Il observa la robe du vin dansant nonchalamment dans son verre, puis fixa attentivement l'inquisiteur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Poeri
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   Ven 13 Nov 2009 - 14:56

Poeri hocha la tête signifiant ainsi à Tyroine qu'il entendait bien ce que le Conseiller lui disait.

"Ne t'en fais pas mon ami, Je connais le caractère de Draakan et je sais qu'il est aussi prompt à s'enflammer qu'une brindille trop sèche quand il se considère face à une injustice. Je me suis souvent demandé pourquoi il n'honorait pas principalement Donblas..."

Poeri se gratta le menton pensif quelques instants puis repris la parole.

"En tout cas qu'il soit intervenu lors de l'arrestation de Dame Héléna me semble compréhensible, ils sont de la même famille si je puis dire. Enfin... Si elle a été relâchée, alors tout est pour le mieux. Elle a une affection particulière pour les lycans depuis que Dame Cendrais est devenue Grande Prêtresse. Quoi qu'il en soit je verrai avec Draakan ce qu'il en est. J'aime autant voir avec lui directement. Trop de personnes impliquées dans une affaire aussi mineure me semble un éparpillement de nos forces. Surtout si nous devons en envoyer à l'Empire."

L'Inquisiteur se leva.

"En tout cas, et comme tu l'as suggéré, je vais préparer des hommes pour les envoyer là bas. Mais je ne renonce pas à l'option diplomatique. Aussi en parallèle avec ceux qui accompagneront les tiens, d'autres partiront en mission diplomatique officielle. Après tout pourquoi mettre tous nos œufs dans le même panier...?"

Il remis ses gants puis se pencha pour serrer la main du Conseiller.

"Je suis content de cette entrevue. Nous avons pu discuter de choses importantes, et nous ne l'avions plus fait depuis longtemps. C'est une chose essentielle que nous devrions refaire régulièrement. Qu'Aariba soit avec toi Tyroine. Je me retire et rentre au Temple afin de mettre en branle tous ces préparatifs."

Avant de sortir, il se tourna

"Envoie nous un messager afin de nous prévenir de la date du départ pour Bélériand, et que les Dieux nous guident dans ces choix difficiles."

Puis il partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bureau de la diplomatie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau de la diplomatie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bureau de tabac à Lyon
» Spider Podium nouveau suport voiture et bureau de folie ^^
» Bureau Passeport Annuel le moins fréquenté ?
» Faema Type bureau - Quelqu'un connait ?
» Au bureau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Commanderie de Trigorn :: Quartier public-
Sauter vers: