Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Background de Anfauglith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anfauglith
Habitué du palais
Habitué du palais
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 29
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 23/04/2008

Fiche signalétique
Race: Elfe
Profession: Philosophe
Age: 243 ans

MessageSujet: [Background de Anfauglith]   Ven 26 Sep 2008 - 23:04

Citation :
Partout dans Vesperae il y a des hommes qui ont connut une enfance terrible, marqué par la mort de leurs parents ou alors des héros qui ont perdu leur fiancée, tuer par un ennemi ou enlever par un rival. Bref, le monde est fait d’histoire plus ou moins barbante, toujours les mêmes. Et bien souvent, on a toujours la même histoire, celle d’un héro qui se laisse emporté dans une aventure où il s’en sort indemne et victorieux alors que même les meilleurs hommes du roi ont échoué.

Par chance, l’histoire de Anfauglith ne ressemble en rien à l’une de ses histoires. Né en 1200 à Saphân d’un père humain (Tristan) et d’une mère elfe (Arwen), Anfau’, comme le surnomme tout le monde, a eu une enfance normale.
Elevé dans le respect des autres, ses parents quittent Saphân avec lui pour s’installer à Trigorn pour qu’il puisse aller à l’école. Il reçut alors une bonne éducation. Il passait beaucoup de temps à apprendre tout sur le royaume de Vesperae, son histoire, sa géographie etc… Il allait aussi régulièrement voir ses grands-parents qui vivaient à Argelas. Là-bas, son grand-père lui racontait des guerres qu’il avait vécut et il emmenait son petit fils aux arènes de la ville. Le petit garçon était ébahit par ses combattants et il demanda à son grand-père si lui aussi il pourrait un jour apprendre à se battre.


-Mais tu sais très bien que tes parents ne voudront jamais.

C’était ça le problème de ses parents. Ils étaient contre toute forme de violence et ils ne voulaient pas que Anfauglith apprenne à se battre. Mais en voyant l’air abattu de son petit fils, le grand père accepta de lui enseigner l’art du combat. Ainsi, chaque week-end, il allait à Argelas où son grand père l’entraîner.

Quand il atteignit alors ses vingt ans, aillant des diplômes élevés, ses parents s'attendaient à ce qu'il parte au château du roi pour entrer dans la cour royale. Mais Anfau' avait d'autre idées en têtes.


"Le monde est vaste...la connaissance est infinie...la douleur est insupportable...
L'aventure se vit. Elle ne s'invente pas. Avec tout les déboires qu'a connus Vesperae, l'histoire des villes et des lieux doivent être magique et magnifique. Mes parents doivent comprendre ma décision de quitter ma famille, mes amis. Mais sont-ils mes amis ? Je n'en ai jamais eu de vrais.
Maintenant il est trop tard pour reculer. Le monde appartient à ceux qui le veulent. Que Donblas me protège et chasse les mauvais esprits."


Ainsi commença le voyage à d'Anfauglith à travers Vesperae. N'ayant plus de réel but, il parcourut le monde à la découverte de villes qu'il ne connaissait qu'à travers les livres comme Naep ou Lhynn.
Et puis, cela arriva. Qui ou quoi ? En voici les faits.
L'histoire est raconté par Anfauglith lui même, à sa manière.


Il y a, dans tout Vesperae, des histoires, vraie ou fausse, qui sont racontés par de grands guerriers ou par des chefs de guerres. Ce sont de grandes batailles ou de belles aventures. Et ce sont toujours de grandes et magnifique histoire qui font rire ou pleurer chaques Vesperaens.

Mais laissez moi vous contez une aventure, ou mésaventure ça dépend, que j'ai vécut à l'époque où j'avais décidé de quitter mes parents pour parcourir le monde. Je venais de terminer mon séjour à Eleven Snake et je partais en direction de Naep. J'étais un jeune homme plein de courage mais ô combien inconscient.
J'approchais de la ville quand je la vis. Elle avais de magnifique long cheveux châtain et ses yeux étaient d'un bleu pâle splendide. Le ciel sembalait s'y reflétait. Elle était assise à l'entrée la ville et lisait un livre à la reliure de cuir.

Quand je m'approcha d'elle, elle leva sur moi un regard qui me fit oublier toute celle qui avait un jour partager quelques instants, court ou long, de bonheur avec moi. Je lui fit un sourire timide qu'elle me rendit. Au moment où j'allais lui parler, une bande de voyou sortirent de la ville et comme vous vous en doutez, ils se mirent à siffler et interpeller cette jeune femme. Elle ne fit pas attention à eux et ils s'arrêtèrent bientôt devant elle. Ils l'a touchèrent là où la descence nous interdit le passage. Elle se débat, crie et ne va pas tarder à se faire violer.

Certains imbéciles aurait peut-être prit la fuite. Et j'avoue que cette idée m'avais traversé l'esprit. Mais même le plus mécréant de nous aurait fait quelque chose, peut importe l'issus, tans que l'on aide. Je sors mon épée et et interpelle les hommes.

-Hé bande de crétins baveux, prenez vous en à quelqu'un de plus viril!

L'un me répond:

-Va voir ailleur si je suis, p'tite chose fragile.

Ses amis rigolent et je rétorquent:

-Je suis aussi fragile que Donblas ! Approchez traitres !

Ils s'avancèrent vers moi et le combat s'engagea. Le problème, c'est que je n'étais pas un de ses héros qui gagnent tout le temps. J'ai réussis à en tuer un, deux, trois...mais les deux derniers allaient profiter de mon affaiblissement pour me mettre à genoux et pour m'achever.

Mais quelque chose, un miracle peut-être, arriva bientôt et mis en fuite les deux voyous. En relevant la tête, je vis que la jeune femme était toujours évanouit. Mais rien à part elle aurait pus me sauver...à moins que...
Je me suis retourné et je vis...un tigre blanc. Je le fixait, il me fixait, puis il prit la fuite.

La jeune femme se releva, me regarda droit dans les yeux et murmura:

-Merci

Elle se pencha et m'embrassa...Sans le savoir, je venais de sauver la vie de celle qui allait devenir ma femme

Cette femme, il s'agissait de Gabrielle, une marchande de Naep. A partir de ce jour là, Anfauglith passa énormément de temps dans la ville. Plus qu'il n'était censer y passer. Il y resta une semaine...un mois...un an...
Et puis un matin, sans prévenir, il quitta la ville en direction de l'île des Cinq Sages. Il avait appris que les Slayers, le groupe d'intervention spéciale du roi, s'y trouvaient.
Arrivé sur l'île, le jeune aventurier se mit donc à la recherche des Slayers.

L'île des 5 Sages. Terre sacrée des plus grands mages. En arrivant à Oxoroc pourtant, Anfauglith ne se sentit pas à son aise. Depuis son arrivée sur l'île, il se sentait suivit. Il s sentait même brouiller. Mais il ne savait pas si ces craintes étaient fondées. En arrivant dans le village, il fit alors une étonnante découverte: les slayers n'étaient pas là et ils ne l'avaient jamais été.
Cette fois plus de doute, on l'avait manipuler. Qui et pourquoi, il ne le savait pas. Mais en attendant, il décida de visiter l'île et surtout, la fameuse Pyramide. C'est dans cette dernière que la réponse à ses interrogation allaient trouvées une réponse. Pendant qu'il visitait l'endroit, deux hommes arrivèrent, armes au poings. Déconcertés, Anfauglith crut d'abord à une blague...jusqu'à ce que l'un des hommes ne l'attaque. Anfauglith se défendit comme il put, avant de fuir.

Quelque temps plus tard...

L'Armée*Royale. Le rêve de tout homme, l'espoir d'un peuple appeuré par les démons et autres barbares et assassins. Qui n'a jamais rêvé de porté cette armure si scintillante qui fait la fierté des soldats de Vesperae ? Qui n'a jamais voulut faire régner la loi sans recevoir de pierre parce qu'il n'était qu'un simple guerrier sans importance ?
Enfin, qui n'a jamais espérer pouvoir protéger le roi Roland IV, le préféré de la dynastie des Roland ?
Toutes ses questions ont longtemps tournées dans la tête de Anfauglith. Il a eu beau se chercher des excuses, rien n'y a fait. Il devait se mettre au service de l'Armée.
De ce fait, par une nuit de Renop, il arriva au château du roi, après un séjour sur l'île Hunter. Il connaissait bien le château pour l'avoir visité avec un ami. Il se dirigea donc vers un pièce où une plaque d'or annonçait: Bureau de recrutement.
Il frappa et poussa la lourde porte. En pénétrant dans la salle, il détailla la pièce rapidement. Un argentier, une bibliothèque, un bureau et derrière, un homme occupait à lire des parchemins posé devant lui. Anfauglith toussa et l'homme releva la tête. L'aventurier déclara alors :


-Bien le bonjour messire. Je me nomme Anfauglith Nemacil. Je suis un aventurier qui se cherche encore un but. Et je souhaite rejoindre l'Armée*Royale.

Il se tut alors et attendit, nerveux mais confiant. Enfin presque...
Le Second du Conseiller était attablé en train de ranger les dossiers du dernier postulant. En ce moment, le recrutement allait de bon train et Réahl en était fort réjouit. Toute cette jeunesse active et prête à s’engager pour protéger le peuple et servir le Roi. L’Armée Royale ne pouvait être davantage comblé, sauf peut être pour les formateurs qui se retrouvaient de nouveau dans une spirale infernale pour fournir un apprentissage correct.


L’homme observa le nouvel arrivant lorsque celui-ci toussa puis se redressa et inclina la tête. Il le jaugea rapidement prit le royaliste prit la parole.

-Bien le bonjour. Vous êtes dans le bureau de recrutement de l’Armée Royale. Je suis le Second du Conseiller Dominska, Réahl Del Madride. Vous venez d’énoncer un fait intéressant, vous êtes en recherche de but, mais vous postulez à l’Armée ?
Savez vous que c’est avant tout une vocation et un honneur de servir le Roi. Si vous pouviez m’éclairer sur les raisons profondes de votre engagement. Du reste..


Réahl sortit un formulaire et saisit une plume qu’il trempa dans un encrier.

-...Pourriez vous me dire quelles armes vous utilisez, et aussi vos compétences. J’aimerai par la suite connaître votre race et les métiers que vous avez exercés. Cela a pour but de remplir une fiche de renseignement sur vous-même...

Anfauglith écouta attentivement le dénommé Réahl puis il répondit :

-Et bien, j'utilise une longue épée de couleur violette. Je suis un barbare qui n'abandonne pas facilement. Allez donc demandé aux pirates qui ont osé s'attaquer à Trigorn...ils ont dut s'en mordre les doigts ces minables marins d'eau douce. Enfin bref...Je suis mi homme mi elfe même si on voit que je suis plus homme. Mais on m'a promit une assez longue vie. J'ai exercé peu de métier...en fait aucun même. J'ai passé beaucoup de temps à voyager dans Vesperae, me logeant dans des auberges miteuses.
Vous m'avez aussi demandé mes raisons les plus profondes de mon engagement. Et vous avez dit auparavant que c’est avant tout une vocation et un honneur de servir le Roi. E bien sachez que je vous approuve et je vais vous expliquez ma venue ici.
J'ai longtemps essayé de protéger la veuve et l'orphelin, sans jamais ne serait-ce un merci. Ainsi, en rejoignant vos rangs, je pourrais défendre chaques Vesperaens en sachant que je ne le fait plus que pour moi, mais aussi pour et au nom du roi. J'espère que cette réponse répond à vos questions.


Il s'arrêta et observa le recruteur...
Réahl acquiesça aux paroles d'Anfauglith, et prit note des dernières informations de celui-ci. Le Second du Conseiller se redressa.


- Je vais transmettre votre formulaire et vous saurez rapidement les résultats. Je vais vous demander tout de même de patienter un peu.

L’homme quitta la salle.

Il revint quelques instant plus tard, un sourire aux lèvres. Il tendit un parchemin en lui disant:


-Bienvenue parmis nous!

Mon Role Play se termine ici. Anfauglith aillant connus beaucoup de nouvelle aventure avec l'Armée*Royale, je préfère ne pas les mettre. Un nouveau paragraphe sera rajouté lorsque j'aurais le temps. Il racontera le mariage de Anfauglith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Background de Anfauglith]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [requete] changement automatique de background
» [REQUETE] Fichier Background wizard
» Fallout Background
» [INFO] Background de qualité avec le TF3D...
» Petit Background

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: