Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Royauté corrompue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7354
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Royauté corrompue.   Mer 12 Mar 2008 - 17:39

Il existe bien d'autres continents que celui appelé Vesperae. Chacun possède ses guerres , ses horreurs , ses créatures , sa beauté ... Sur des terres fort éloignées , nommées Fargor , les hommes les peuplaient majoritairement , se faisant la guerre depuis toujours. Les différentes communautés confrontées n'avaient que pour seules motivations le pouvoir , la puissance , le contrôle de tous. Principalement à la tête des plus grandes batailles , le château où résidait le Roi Alexander II habritait soldats , nobles et mercenaires en tout genre. Un homme se démarquait facilement des autes ... Il s'agissait du général des armées Alexanderiennes (car les contrées portaient le nom du Roi). Son nom était Traihart. Fort bien bâti , le visage sérieux , ne dégageant aucune émotion apparente , il aspirait le respect et l'admiration chez ses congénères. Cet homme avait mené les troupes du Roi vers la victoire de nombreuses fois depuis sa nomination , mettant en oeuvre ses talents de guerrier et de stratège. Nul ne savait réellement à quoi il pensait , il demeurait depuis toujours innaccessible aux gens qui l'entouraient. Fidèle à son Roi , il a décidé de lui vouer sa vie depuis ses 15 ans. Passant rapidement de simple domestique à garde , puis soldat de l'armée , capitaine jusqu'à atteindre le rang admirable de Général , il résidait le reste du temps qu'il ne passait pas sur les champs de batailles au château. C'était une grande batisse , inébranlable , imposante ... Les forces militaires le gardant étaient très impressionantes , les fauteurs de troubles n'y avaient pas leur place. C'est lors de son retour de sa dernière bataille , que Traihart fut quérit par le Roi Alexander. Casque sous le bras , il avançait d'une démarche rapide , dans les longs couloirs du château. Il ouvrit à la volée les portes de la salle du trône , puis s'inclina devant le vieil homme , genou à terre.

-« Vous m'avez fait demander mon Roi ? »

Alexander le regarda du haut de son trône , un grande sourire aux lèvres. Les courtisants avaient cessé leurs occupations pour contempler l'homme fixant le sol. Certains se trouvaient amusés d'une telle dévotion , mais d'autres l'observaient d'un mauvais oeil ... Sans doute jaloux qu'un homme aussi jeune soit parvenu à s'attirer les faveurs du Roi en aussi peu de temps. Laissant s'écouler quelques secondes , le Roi brisa le silence qui venait de s'installer dans l'immense salle.

-« Relevez vous Général. » *Traihart obéit* L'on vient de me conter vos dernières prouesses sur le front. Les armées de notre opposant principal , Sarth , auraient été écrasées grâce à vous. Je ne regrette pas de vous avoir promu à ce rang. Depuis ce jour , notre royaume inspire le respect. »

Le jeune homme néanmoins âgé de plus d'une trentaine d'années , fixait le Roi d'un air dévoué.

-« Je n'ai fait qu'obéir aux ordres de mon Roi. Sa grandeur motive les troupes avec ou sans ma présence , je ne suis qu'un meneur démérité. »

Alexander se mit à rire.

-« Vous êtes bien trop modeste Traihart. Hum ... Vous vous doutez bien que je ne vous ai pas fait demander pour resasser ces souvenirs. A vrai dire , j'ai une nouvelle mission à vous confier. »

Traihart répondit d'un air presque machinal.

-« C'est un honneur que de vous servir. »

Le Roi fit un geste de la main pour passer ces paroles.

-« Mes informateurs m'ont rapporté que le royaume de Kohort souhaitait nous assiéger dans une semaine environs. Ils auraient établi un campement à une centaine de kilomètres de notre château ... Je veux que vous meniez le gros des troupes jusqu'à eux et les attaquiez par surprise. Nous ne pouvons leur laisser cette opportunité sans réagir. »

Traihart fronça les sourcils.

-« Vos désirs sont des ordres. Cependant ... Le château risque d'être sans défense pendant un bon moment. »

-« Allons , il serait vraiment étonnant que le royaume de Sarth nous attaque à nouveau après la défaite qu'ils viennent d'essuyer. Les autres royaumes nous craignent désormais , si nous nous débarassons de Kohort , plus personne ne se mettra en travers de notre chemin. »


Traihart se tut , ne souhaitant pas discuter les paroles de son Roi.

-« Vous pouvez prendre conger. Vous partirez dans trois jours , la marche sera longue vous devrez donc anticiper leur départ. »

Traihart s'inclina à nouveau , puis tourna le dos à l'assistance. Il sortit toujours aussi rapidement de la salle , laissant voleter sa cape rouge de sang. Le lendemain , alors que le Général s'entraînait comme à son habitude avec les soldats dans les jardins du palais , un homme s'approcha lentement de lui. Il portait une longue cape noire le rendant totalement méconnaissable. Il interpella donc le général , qui détourna son attention des soldats. Sans un mot , ils s'éloignèrent quelque peu des personnes présentes , et entamèrent la conversation.

-« Vous désirez me parler Sir Geodfroy ... ? »

Son interlocuteur paraissait étonné. Il baissa donc sa capuche , laissant découvrir un visage d'une quarantaine d'années , sévère , à la chevelure grise accentuant sa vieillesse. Il s'agissait là du bras droit du Roi Alexander.

-« Vous m'avez donc reconnu messire Traihart ... J'avais besoin de vous parler seul à seul. Malgré mon emplacement vis à vis du Roi , je me dois de vous mettre en garde. »

Traihart fronça les sourcils , méfiant.

-« Me mettre en garde du Roi ? »

Geodfroy secoua la tête négativement , puis reprit.

-« Absolument pas , je sais très bien que votre dévotion pour notre Roi est telle , que vous m'insulteriez de conspirateur. Vous vous en doutez fortement , vos périples ne laissent pas tout le monde hivre d'admiration. Bien des personnes vous voir tomber ... »

Traihart observa les alentours , en haussant les épaules.

-« La rançon de la gloire je suppose. »

Geodfroy acquieça , un petit sourire aux lèvres.

-« Il se pourrait que cette mission que le Roi vient de vous confier ait été proposée par Sir Tristan , un homme qui ne vous porte pas très haut dans ses estimes ... »

-« Vous pensez à un piège ? »


Geodfroy afficha une mine incertaine.

-« Le Roi ne s'en doute sûrement pas , car Sir Tristan est un noble qui a atteint des sommets dans sa richesse et sa renommée. Mais c'est une possibilité à ne pas exclure. Cette mission pourrait très bien être la dernière pour vous ... »

Traihart soupira , puis fixa l'homme.

-« Chacune de mes missions pourrait être la dernière. Tout comme lorsque je pars à la guerre , je risque toujours ma vie , pour la patrie. Que cette mission soit un piège ou non , je me dois d'obéir au Roi sans faillir. Je ferai attention certes , mais je ne refuterai en aucun cas les désirs de mon Roi. »

Geodfroy soupira , puis après quelques secondes de silence , posa sa main sur l'épaule de Traihart. Il rajouta avant de partir.

-« Faites attention à vous , messire Traihart. Votre aveugle foi en votre Roi pourrait vous causer de grands ennuis , contre la gré même de Son honneur. »

Puis il s'éloigna , laissant le général perplexe et silencieux. Il ne changea cependant pas d'avis , et deux jours plus tard , il partait déjà pour les forêts du royaume Alexanderien. Les trouples défilaient fièrement sous les yeux inquiets et admiratifs à la fois des habitants. Si tout se passait bien , il n'y aurait pas énormément de veuves cette fois-ci. Ils marchèrent une journée entière , sous la direction de Traihart. Ils décidèrent de s'arrêter , profitant de l'espace d'une grande plaine. Un camps fut monté pour la nuit. Les soldats riaient pour se remonter le moral , jouaient , certains extenués dormaient même. Le général observait ses hommes silencieusement , à l'écart de tous. Son regard se posa sur une recrue qui attira grandement son attention. Il s'agissait là d'un enfant , à peine en âge de devenir un homme. Le général se leva , puis marcha dans sa direction. Il s'installa ensuite à côté de lui , ce qui laissa le garçon quelque peu mal à l'aise.

-« C'est ta première bataille ? »

Le jeune garçon arracha un morceau de viande , mangeant pour prendre des forces. Il avala difficilement , puis répondit à son supérieur.

-« Oui ... Mais , c'est une attaque surprise non ? On a moins de risques de mourir. »

Traihart esquissa un sourire.

-« C'est vrai , mais le risque est grand tout de même. Tu me parais bien jeune ... Tu n'as pas l'air d'avoir peur , c'est bien. »

-« J'ai été formé dans l'école de combat , j'ai un peu l'habitude. »


Traihart leva la tête vers les étoiles.

-« L'habitude hein ... Tu as déjà tué quelqu'un ? »

Le jeune homme cessa de manger , laissant un sourire satisfait se graver sur le visage de son général. Il baissa la tête vers l'herbe , l'air peiné.

-« Ne t'inquiète pas , la première fois est toujours la plus dure. Après , tu dois te fixer cette phrase dans ton esprit ... " tué ou être tué ". Nous servons les désirs du Roi , dis-toi que si tu meurs par impuissance , tu auras failli à ton devoir. »

Il tappa le dos de l'adolescent en rigolant , qui esquissa un sourire timide. Il se leva alors , allant se coucher dans sa tente. La journée suivante allait être longue et sanglante , mieux vallait s'y prépararer. Traihart avait cependant omis de rajouter quelque chose dans cette courte conversation ... L'on s'habitue peut-être à tuer des hommes , mais l'on est tout de même pas dispensé du dégoût , de la peur , et des cauchemards tourmentant les soldats la nuit. Le souvenir de l'agonie d'un homme est déjà très douloureux , mais sur tout un champs de bataille ... Les soldats les plus endurcis en étaient devenus fous.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7354
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Royauté corrompue.   Mer 12 Mar 2008 - 17:39

A l'aube , les soldats levèrent le camps , reprenant leur route. Armés jusqu'aux dents , ils se déplaçaient plutôt lentement , mais ils avaient encore du temps devant eux. Ils devraient arriver au campement ennemi en soirée. Les informateurs du Roi accompagnaient Traihart et ses hommes afin de les guider , mais le général songeait toujours aux paroles de Geodfroy. C'est pour cela qu'il gardait régulièrement un oeil sur les informateurs , qui pourraient tout aussi bien être des traîtres. La nuit tombait alors , et les hommes s'arrêtèrent. L'un des informateurs se tourna vers Traihart.

-« Nous y voilà. Le campement se trouve à quelques centaines de mètres d'ici. Nous vous laissons continuer , nous ne sommes pas des hommes de bataille , et le Roi souhaiterait nous voir revenir au plus tôt afin de le prévenir de l'aboutissement de la mission. »

Traihart les laissa partir , le regard méfiant. Leur départ précipité pouvait signifier beaucoup de choses ... Notamment une probable fuite. Laissant ces éléments de côté , il avança prudemment avec ses hommes pendant quelques minutes. Ils s'arrêtèrent enfin devant ce qui semblait être une grande clairière , où un petit campement ennemi sommeillait.

- ' Ce ne serait donc pas un piège ? Mais ... Kohort souhaite réellement nous assiéger avec si peu d'effectifs ? Je n'y crois pas. Se pourrait-il que Sir Geodfroy ait raison ... ? '

A peine eut-il le temps de penser tout ceci , qu'il entendit des cris derrière lui. Dégainant rapidement tout comme ses troupes , ils se tournèrent vers leurs pas. Des archers étaient embusqués de toutes parts des arbres , tuant à une grande vitesse les soldats pris au dépourvu. Hurlant de rage , le général ordonna de les arrêter. Alors que les archers Alexanderiens eurent vite fait de tuer leurs agresseurs , le campement qui se trouvait à l'origine devant eux attaquèrent sans crier gare. D'autres troupes affluèrent de l'autre côté , les prenant à revers.

-« C'est une embuscade ! SOLDATS ! Défendez chèrement votre peau ! La seule issue est la bataille ! AUX ARMES !! »

Alors s'engagea une lutte acharnée et sans pitié entre les différents soldats. Les coups d'épées mêlés aux flèches mettaient à terre les agresseurs comme les victimes , les lames tranchaient les gorges , éventraient les hommes tétanisés de peur ... C'était un véritable carnage , et les armées Alexanderiennes n'avaient aucune chance de s'en tirer. Les quelques cavaliers fonçèrent sur Traihart.

-« Général ! Empruntez ma monture et partez d'ici ! Nous allons continuer le combat jusqu'à la mort , mais vous devez rejoindre et prévenir le Roi ! All... ARGH ! »

Transpercé d'une flêche , le cadavre tomba aux pieds du général. A contre coeur , il monta rapidement sur le cheval , et s'éloigna au triple galop entre les arbres. Quelques un des assaillants firent de même afin de l'empêcher de fuir. C'était une véritable course poursuite qui s'engageait alors loin de l'hécatombe. Le général parvint cependant à distancer les soldats , s'étant dévéti de son armure. Malheureusement , une flêche perdue vint à se planter dans son épaule , manquant de le faire tomber de sa monture. Serrant les dents , il eut vite fait de semer ses poursuivants. Il n'entendait déjà plus les cris de rage de ses hommes. Ecoeuré d'être tombé dans un piège aussi grossier sans avoir la possibilité de faire quoi que ce soit , il galopa durant une journée entière sans s'arrêter. Le cheval tomba de fatigue à quelques kilomètres du château , causant de nouvelles blessures au général meurtri par la flêche. Il était vidé de ses forces , mais il poursuivit tout de même sa course jusqu'au château. Le soir tombait alors , il avait perdu beaucoup de sang. Sans un mot , les gardes ouvraient les portes à son passage , inquiets de son état de santé. Il ouvrit violemment les portes de la salle du trône , boitant jusque devant le Roi Alexander qui venait de se lever.

-« Que signifie ... ! Général Traihart , que s'est-il passé ?! »

Levant un visage furieux vers les courtisants et les nobles , il cherchait Sir Tristan du regard. Le trouvant enfin , il brandit alors son épée.

-« VOUS ! Espèce de traître ! »

Il se rua dans l'assemblée qui s'écarta de son passage dans de petits cris effrayés. Les gardes se jetèrent sur le général , tentant de le raisonner. Il tomba enfin au sol , profondément blessé.

-« Lâchez moi ! Mes hommes sont morts à cause de lui , nous avons été piégés ! »

C'est alors qu'une voix bien familière retentit , sous le regard dépité du Roi ne comprenant pas les dires de son homme le plus dévoué.

-« Blasphèmes ! Cet homme ose accuser et porter sa lame sur Sir Tristan , un noble des plus renommés ! Il faut enfermer ce dangereux individu ! »

Un silence glacial s'installa soudainement dans la salle. Traihart qui commençait à fixer le sol , leva faiblement la tête vers celui qui venait de parler. Sir Geodfroy ! Il ne comprenait pas , et semblait choqué d'entendre de telles paroles.

-«Sir Geodfroy ... Pourquoi ... ? »

Le Roi tappa dans ses mains , attirant l'attention de toute la salle.

-«Gardes ! Même s'il s'agit là de votre général , je vous somme de l'enfermer dans les cachots ! Un tel comportement est intolérable ... Je veux que quelqu'un mène l'enquête sur cette embuscade ! »

La foule se mit à discuter dans tous les sens , alors que les gardes trainaient Traihart fixant Sir Geodfroy d'un regard emplit de haine. Quelques minutes plus tard , il se retrouvait dans les pires geôles du château , à peine soigné , dépérissant de plein gré sur la paille. Il venait de comprendre ... Le véritable traître était Sir Geodfroy. Il passa la nuit dans la douleur d'avoir été dûpé , et celle causée par ses blessures. Il entendit alors des cris lointains résonner dans les prisons. Les geôliers penchèrent la tête vers les escaliers , l'un d'eux monta voir ce qu'il se passait. Quelques minutes plus tard , il redescendit en trombe.

-« Kohort nous attaque ! Faut pas trainer ici , on s'en va ! »

Les geôliers s'enfuirent lachement , laissant les prisonniers désespérer derrière leurs barreaux. C'est alors que des bruits de combats se firent de plus en plus audibles. Peut-être les détenus allaient même être massacrés sans pouvoir se défendre. Un homme descendit rapidement dans les geôles , son visage quelque peu éclairé par les torches. Il s'agissait de Sir Tristan ! Traihart le regarda d'un air incompréhensible. Le noble ouvrit rapidement la grille , lui laissant la possibilité de s'enfuir.

-« Sir Tristan ... Qu'est-ce que ? »

-« L'heure n'est pas aux questions ! Les troupes ennemies se dirigent par ici , nous avons très peu de temps !
*Il attrapa son bras* Venez ! »

Laissant le reste des détenus enfermés , ils dévalèrent les couloirs vers la bibliothèque. Sir Tristan reprit ses explications en pleine course.

-« Je ne vous en veux pas de m'avoir accusé ... En fait , j'ai de suite compris que vous aviez été trompé par le bras droit du Roi Alexander. Enfin , c'est ce que vous devez penser , mais la vérité est tout autre ! »

Ils entrèrent alors dans la bibliothèque , refermant la porte derrière eux. Tristan cessa de parler , et fit tomber par dizaine les livres des étagères. Il cherchait sans doute un passage secret. Il appuya par la suite sur une dalle , ce qui déclancha un mécanisme étrange , décalant le mur sur le côté.

-« Ce passage a été prévu pour évacuer les plus hautes personnalités du château sans risque. Mais à l'heure qu'il est , ils sont presque tous morts ... J'avais prévu que vos dires étaient réels , je n'ai donc pas tardé à sortir de la salle du trône. Ce passage vous mènera derrière le château. Kohort est un royaume très barbare , ne serait-ce que pour le plaisir de combattre , ils nous ont assiégé de face. »

-« Ils savaient également que les troupes étaient affaiblies depuis hier ... »


Traihart pénétra dans le passage , laissant Tristan poursuivre.

-« Sir Geodfroy ne vous avait cependant pas menti sur certains points. Les plus hautes personnalités voulaient vous faire tomber ... Même le Roi. Mais ceci n'a plus aucune importance , vous devez partir ! »

Traihart semblait ahuri de cette révélation. Lui , qui avait tant servit le royaume , le servant du mieux qu'il pouvait , menant ses troupes vers la victoire , avait été trahis par son propre Roi ? Mais pour quelle raison ?

-« Il ne vous portait pas réellement dans son coeur , et se servait de vous pour vaincre ses adversaires ... Partez maintenant , il y a un autre passage où quelques un de mes amis sont en train de s'échapper ! »

Traihart ne demanda pas ses restes , et courru rapidement dans les galeries , alors que le mur se refermait sur lui même. Il avançait , tout en se posant beaucoup de questions dans sa tête. Il ne parvenait toujours pas à croire ce qu'il venait de se passer ces deux derniers jours. Il avait été totalement dépouillé de son honneur , c'était la seule chose qu'il savait. La lumière apparu enfin , il sortit du passage , offrant une nouvelle vue sur de profondes forêts. Il ne s'était jamais aventuré dans cette direction. Apparement , une monture l'attendait , sans doute était-ce l'oeuvre de Sir Tristan. Sur les murailles , il entendait encore ses soldats combattre désespérement. Il monta difficilement sur l'animal , puis partit loin de cette scène macabre , proche de l'inconscience. Quelques jours plus tard , il se reveilla dans un cabanon faiblement éclairé par les lueurs timides du soleil. Le décor avait brutalement changé , où se trouvait-il désormais ? Il se redressa faiblement en se massant la nuque. Ses blessures avaient été pansées. Quelqu'un entra alors. Il s'agissait d'un vieil homme.

-« Et bien ... Vous vous êtes enfin reveillé. Ca fait trois jours que vous dormiez , j'commençais à croire que vous étiez mort. »

Traihart observa silencieusement le vieillard , puis répondit.

-« Où suis-je ... ? »

-« Ben ... Vous êtes au bord du continent , vers la mer. On est relativement loin des p'tits villages environnants , mais y'a bien un port dans l'coin. »


Traihart posa sa main sur son front brûlant.

-« Un port ... ? Ghria ? »

Le vieil homme acquieça.

-« Ouep , 'fin quelque chose comme ça. Mais dites moi , z'avez eu bien d'la chance vous. Il parait que le château d'Alexander a été brûlé le soir où j'vous ai trouvé. Vous vous étiez évanoui sur vot' monture. Vous v'nez du château ? Z'êtes soldat ? »

Le général se tut quelques instants. Il reposa sa tête sur l'édredon maintenant sa tête en hauteur , puis ferma les yeux.

-« Non ... Je n'ai jamais rien eu à voir avec la royauté. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
 
Royauté corrompue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors il n'ya pas des fans de la royauté britannique ici???????
» Récupérer une image corrompue ?
» Royauté Indienne [Sprite, OD Ui, Song & Bei x2] [Pg2]
» Noblesse et Royautés
» Fleur de Lys royauté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: