Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prisonnier des gênes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 26
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Prisonnier des gênes   Dim 21 Oct 2007 - 14:55



- Palais Royal , Drane 19 Yuyio -

Les couloirs sont silencieux. Plongé dans les ténèbres de la nuit , le château dort , mais seuls quelques soldats fidèls au poste ne laissent pas le sommeil s'emparer d'eux. L'étage des dortoirs , la plupart des soldats dorment à moitié , leur esprit sûrement tourmenté par d'atroces visions , celles qu'ils voient sur les champs de bataille. Une silhouette arpente doucement le sol de marbre. S'approchant d'une des chambres , il s'arrête devant le garde surveillant les alentours. Ce dernier s'écarte sans discuter de la porte , laissant la personne entrer. Sans doute s'agit il de sa chambre. La lueur blafarde de la lune révèle les traits tirés par la fatigue de Tyroine. Il se laisse aller sur son lit , seul objet qui ait le pouvoir de réconforter son corps meurtrit par les patrouilles , trop souvent agitées. Le silence semble règner durant quelques minutes ... Le soldat tourne lentement sa tête vers l'armoire de sa chambre. Ce meuble ne contient que quelques affaires : son armure de Darklord , son uniforme déchiré du Temple , ainsi que cette fâmeuse épée qui aurait appartenu à son père. Il se lève difficilement , et ouvre les battants. L'épée tombe alors à ses pieds. Etrange , il l'avait pourtant rangée au fond ... Il s'abaisse d'un soupire las , et pose sa main sur l'épée.

- « Qu'est-ce que ... ? »

Ayant à peine le temps de murmurer ces quelques mots , il concentre entièrement son attention sur une lueur noire émanant du fourreau. Son premier réflexe est de jeter l'arme sur son lit , mais par un quelconque maléfice , ses mains refusent de bouger. La lueur s'intensifie de plus en plus , engloutissant à une lueur folle ses mains et ses avants bras dans un isolement obscurçi semblable aux ténèbres. La peur s'empare soudainement de son corps , alourdissant ce dernier. Cette épée serait-elle maudite ? Il se remémore rapidement où il avait trouvé cette dernière ... Dans le marais , là où il avait été contraint d'assassiner son oncle. Serait-ce donc lui le responsable de cette magie noire ? Une voix rauque le tire de ses pensées , se rendant compte que l'obscurité s'empare non seulement de son physique , mais également de la salle entière. La lumière régresse petit à petit , jusqu'à quel point ? La voix perdure dans son esprit , jusqu'à ce qu'il la distingue nettement.

- « Souviens ... Toi... De ce que tu es. Ton nom ... Ne signifie rien ... Le sang ... Qui coule aujourd'hui dans tes veines ... Est impure. N'aies plus crainte ... D'être ce demi-démon ... Cette chose qui t'as forcé ... A te haïr toi même ... »

Il ne saisit que la moitié de ces paroles , insignifiantes pour lui. Les seules pensées qui le hantent , sont des probables solutions de se tirer de ce qui semblait être un piège. Mais de qui ? Cette voix ne ressemblait nullement à celle de son oncle. Son père ... ? Ou bien cette épée serait-elle hantée tout simplement ? Les évenements surnaturels , ce n'est pas ce qu'il manque en Vesperae. Mais ce qui se déroule sous ses yeux , même cela , il a du mal à s'en défaire. Mais il est trop tard pour être aveuglé par la réalité. Les murmures s'estompent , ne raisonnent plus. Les ténèbres qui emplissent la salle sont absorbées dans le corps du soldat , ne pouvant pas même hurler sa douleur. Quelques secondes passent , et la salle retrouve ses nuances peu colorées d'antant. Une seule chose contraste au décor , l'être recroquevillé dans un recoin de la chambre , totalement changé.

- « Mon âme n'est pas ... Celle d'un humain ... »

Ces paroles sont elles tirées d'un esprit tourmenté par la folie ? Un petit rire se remet à raisonner dans son esprit , mêlant plus d'incompréhension qu'il ne pouvait déjà en recevoir. La même voix qui avait interférée en lui alors qu'il se laissait consumer par cette étrange présence obscure. Intentionellement ? Non ... Le soldat avait pourtant juré de ne plus changer. Sans doute le destin en a décidé autrement.

- « Tu comprends donc ... Ton corps est trompeur ... Mais ton âme ... N'a jamais changé ... Tu ne changeras ... Jamais ... »

L'être secoué par une aura démoniaque tremble. Ses yeux n'ont pas d'orbite , pas de pupille. Ces derniers exhorbités , semblent chercher une issue à cet enfer. Ses mains serrent de toutes leurs forces ses genoux meurtris par le marbre lors de sa chute au sol qui était passée innaperçue. Sa tête se lève faiblement vers le plafond , semblant s'adresser à ce dernier comme à la voix qui le hantait. Il parvient à extraire de sa gorge quelques mots ...

- « Je ... Refuse cet héritage ! »

La porte s'ouvre , laissant place au garde qui surveille les couloirs. Ce dernier ne pénètre pas complètement dans la chambre qui a retrouvé son aspect normal , mais s'adresse à Tyroine , d'une voix inquiète.

- « Messire Tyroine , vous allez bien ? »

Aussi fou que cela puisse paraitre , ce dernier se tient en face du garde , tenant l'épée dans ses mains , ayant retrouvé son corps d'humain. Il adressa un petit sourire au garde afin de le réconforter de son inquiétude , et lui tendit l'épée.

- « Votre imagination doit vous jouer des tours. Tenez , apportez cette épée à Armurier , et dites lui de s'en débarasser de n'importe quelle manière. Elle m'encombre. »

Le garde attrapa la lame , puis acquieça rapidement. La porte se referma derrière lui , et il commença à marcher doucement dans les couloirs , tenant fermement l'épée dans ses gantelets. Quelques minutes s'écoulèrent ...

- « La race des hybrides ... Ne disparaitra pas ! »

- « Mes mains ! HaAaAaAaAaAaaaAAA !!! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 26
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: Prisonnier des gênes   Lun 29 Oct 2007 - 14:04



- Taverne du palais , Fullia 29 Yuyio -

Quelques jours se sont écoulés depuis les derniers évenements qui ont confronté Tyroine a cette mystérieuse épée. Discutant avec plusieurs de ses espions dans la taverne de TueurKlss au palais , un garde accourant vers lui attire son attention. Apparement porteur d'un message , l'homme en armure s'arrête quelques instants afin de reprendre son souffle , puis s'adresse finalement à l'informateur.

- « Messire ... J'ai trouvé quelque chose d'inquiétant dans les couloirs ! »

Le soldat l'observe de haut en bas. Il hausse les épaules , puis réplique d'un air ennuyeux.

- « Mhhh ... ? Qu'as tu vu de si effrayant ? »

Le garde l'amène presque de force jusqu'à la scène. L'un des soldats est effondré au sol , les mains ensanglantées. Une épée git à côté de lui , n'appartenant apparement pas au cadavre , car ce dernier garde encore sa lame rangée dans son fourreau. Tyroine esquisse un air de dégout , l'odeur du sang n'est jamais très plaisante à ressentir , surtout entre les murs du château.

- « Avertissez la garde. Il se peut qu'un intrus soit dans les parages , et nous ignorons tous de ses intentions. Execution ! »

Le garde et les espions se séparent dans plusieurs directions respectives. Tyroine s'agenouille à côté du corps , puis observe. Il retire les gantelets du garde , et regarde ses mains. Brûlées jusqu'à ce que celles-ci disparaissent. Pas très joli à voir. C'est alors que l'épée attire soudainement son attention.

- « Ce n'est pas vrai ... ! »

Il s'agit de cette lame qui a tenté de le posséder quelques jours plus tôt. Son premier réflexe est de reculer , mais rien ne se produit. Il se redresse , puis réajuste son uniforme.

- « Se pourrait-il que ce malheureux soit le garde auquel j'avais confié le soin de remettre cette épée à Armurier ? Bon sang ... Je suis en partie responsable de cet accident. Mais quelle est donc cette épée à la fin ?! »

Il ramasse l'épée avec soin , ne se souçiant pas de ce qui pourrait lui arriver encore. Mais cette fois-ci , la lame ne tente rien. Est-elle devenu un banal bout de feraille ?

- « La dernière fois que c'est arrivé ... Ma volonté m'a permis de contrôler les démons qui voulaient s'emparer de mon esprit. Ces derniers seraient donc enfuis ... Dans mon âme ? La voix m'en a parlé. Même si je possède le corps d'un humain , apparement les ennuis ne sont pas terminés. Les âmes ne changent jamais ... »

Il observe la lame sur tous ses angles.

- « Alors je suis toujours un demi-démon ... Quelque part en moi. »

Un petit sourire se grave sur son visage.

- « Cela commençait à me manquer ... Le fait de me faire tenir en respect par de simples brigands en surnombre. Si je pouvais tirer profit de ce pouvoir sans succomber aux ténèbres , ce serait vraiment trop beau. »

Après quelques instants de réflexion , il remplace son épée de soldat par la lame jadis possédée , voulant la garder sur soit. Il appelle ensuite un garde marchant au hasard des couloirs , et lui ordonne à l'aide de collègues de transporter le corps dans les jardins , afin que les responsables des enterrements mettent tout en oeuvre.

- « Peut-être n'es tu pas si maudite que cela ... Méandre. »

- « Tout dépendra de la clarté de ton âme ... »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
 
Prisonnier des gênes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: