Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La légende de Séraphin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: La légende de Séraphin   Dim 14 Oct 2007 - 10:46

Il y a bien longtemps , lorsque la vie apparut sur Vesperae , l'on pouvait compter plusieurs races , comme les démons , les humains et autres créatures. Une autre race , beaucoup moins peuplée , était tout de même présente. Des créatures aux aîles blanches , les anges. Ces êtres particulièrement pacifiques , ont depuis toujours , renié tout contact avec les créatures ne faisant pas partie de leur race. La plupart d'entre eux vivaient dans un endroit , connu sous le nom de "paradis" , un endroit qui reste toujours un mystère. Les anges vivaient en harmonie , rien ne pouvait déranger leur éternelle tranquilité. La joie et la bonne humeur étaient au rendez vous , mais un jour , un ange particulier , fit exception à la règle. Un ange , que l'on pouvait qualifier de parfait. Les anges étaient totalement libres et indépendants , personne ne les dirigeait. La perfection de l'ange fit naître en lui un sentiment de supériorité , qui se transforma rapidement en vantardise. En peu de temps , cet ange était parvennu à créer une atmosphère de crainte autour de lui. Cependant , la plupart des anges ne s'en soucièrent pas vraiment. Un jour sombre , on retrouva le corps d'un ange , mort , étranglé. Tous les regards se dirigèrent vers l'ange , Bahal , qui regardait l'attroupement avec un grand sourire. Il pensait que personne n'oserait se révolter contre lui , mais il comprit à quel point il avait tord. Les habitants du paradis ne tolérèrent pas un tel acte de violence , Bahal était l'exemple même du mal , il représentait la haine. Bahal , sous les accusations de ses confrêres , fut bannis à tout jamais du paradis. La magie blanche était très peu utilisée par les anges , mais se révelait être efficace. Par le souhait de tous , une malédiction s'abbatit sur Bahal. Ses ailes devinrent noires , son visage prit une forme hideuse. Couvert de honte , Bahal quitta le paradis. Désormais , il s'agissait de Bahal , "l'ange déchu". Bahal vécu durant des années dans la solitude , n'ayant aucun endroit où aller. Le monde éxterieur ne l'effrayait pas , au contraire , mais il ne savait rien de lui. Il vivait en nomade , changeant constamment de "maison" , des grottes à la forêt , néanmoins sans s'éloigner des terres du paradis. Seul le désir de vengeance abritait le coeur de cet être impure. Un jour , dans la forêt , il fit la rencontre d'un démon , qui ne l'avait pas apperçu. Bahal se rua sur lui , déployant ses aîles noires , et l'étrangla sans aucune pitié. Il le laissa sur place , ne prenant que son épée , un objet totalement inconnu pour lui. Les années passèrent , et les anges du paradis avaient déjà oublié la mésaventure qui s'était produite , 2 ans au paravent. Durant une nuit sombre , Bahal revint au paradis , tenant son épée ensanglantée à la main , l'air meurtrier. La nuit fut couverte de cris , de sang , et d'horreur. Bahal avait tué la plupart des anges. Le reste des créatures tentèrent d'échapper à Bahal , tentant d'échapper à sa lame et à sa colère. Il décida de ne pas tous les tuer , et fit d'eux ses esclaves. Les anges ne se défendirent pas , n'ayant jamais eu l'idée d'utiliser la violence. En très peu de temps , Bahal entra en possession d'une armée d'esclaves. Avant de quitter le paradis , il répéta le geste de tous ceux qui l'avaient renié , il maudait tous les anges en sa possession , qui devinrent des êtres aussi sournois que lui , redoutant toujours leur maître.

Bahal érigea son royaume au pied d'un volcan , les esclaves construisirent une forteresse noire , siège du "seigneur" Bahal. Quelques mois plus tard , un royaume entier entourait le volcan. Les esclaves se construisirent des "habitats" , que l'on pouvait confondre avec des taudis. Avant d'entrer pour la première fois dans sa forteresse , Bahal se brûla les ailes dans le volcan , reniant ses origines. Il prit place alors sur son trône , entièrement recouvert d'une armure aussi noire que son âme. Il baptisa son nouveau monde , "le royaume des ténêbres"...Le temps s'écoula lentement , Bahal était devenu un tyran , forçant tous les civils à ériger des statues , et à fortifier la forteresse. La salle du trône était assez grande , des dizaines de sujets étaient massacrés chaque jour , lorsqu'ils avaient le malheur de rendre mécontent le seigneur des ombres. De nombreuses vitrines le représentant , couvraient les murs. Seul ses yeux rouges se voyaient à travers son haume hérissé de pointes. Les victimes passèrent , de nouveaux anges furent prisonniers et maudits , agrandissant chaque jour le royaume de Bahal. Apparement , rien ne pouvait arrêter cette brute assoifée de pouvoir , décidée de conquérir tous les anges existants. Un jour de pleine lune , seulement trois anges furent capturés. L'un d'eux , proféra des menaces à l'égard de Bahal. Les gardes laissèrent les deux autres anges dans la cîté , et le rebel fut amené devant Bahal. Deux gardes tenant l'ange par chaque épaule pénétrèrent dans la salle du trône. Ils jettèrent l'ange devant le seigneur des ombres , qui resta assis.

Bahal : "Lève-toi..."

L'ange se leva difficilement , ayant prit de nombreux coups par les gardes. Il fixa droit dans les yeux Bahal , d'un regard de défit. Le buste droit , il attendit que le silence se brise.

Bahal : "Comment t'appelles tu , ange ? J'aime connaître l'identité de mes victimes avant de les tuer..."

L'ange pointa du doigt Bahal , l'ange déchu , et répondit d'une voix déterminée.

Ange : "Mon nom est Séraphin , créature démoniaque. Je suis celui qui va faire cesser ton règne impitoyable et libérer ses confrères. Ton heure est arrivée , Bahal ! Tu te fais passer pour un demi-dieu , mais tu ne vaux pas mieux que n'importe quel de tes pitoyables sujets! Ecoute moi bien Bahal , je te défis dans un combat , à mort!"

La cour se mit à rire. Seul Bahal et Séraphin ne mélêrent pas leurs rires aux leurs , se jettant des regards froids. Bahal leva le bras brusquement pour les faire taire. Le silence revint.

Bahal : "Tu oses défier le seigneur des ombres ? La peur t'aveugle , Séraphin... Puisque tu sembles si sûr de toi , tu dois être capable de venir à bout de moi? Pauvre imbécile...Nul ne défit le maître des ombres!"

Il se leva , furieux. Sa voix rauque ne déstabilisa pas pourtant Séraphin. Bahal se leva , dégainant sèchement son épée. Séraphin recula légèrement , fixant toujours l'ange déchu. Bahal fonça sur l'ange , qui se contenta seulement de reculer vers une des vitrines.

Bahal : "Tu vas subir mon courrou!"

Il abaissa violemment son épée sur Séraphin , qui fut plus rapide , et attrapa le bras de Bahal , de ses deux mains. Surpris , Bahal n'eut pas le temps de réagir , Séraphin se jetta en arrière , les deux adversaires passèrent à travers la vitrine , faisant se lever les partisants de Bahal. Ils chutèrent pendant quelques secondes , et Séraphin parla à Bahal , d'une voix calme.

Séraphin : "Ton reigne prend fin..."

L'ange lacha soudainement le bras de Bahal , qui finit sa course seul. Séraphin déploya ses aîles blanches , et plana durant quelques minutes , jusqu'à atteindre l'un des taudis. Bahal hurlait à s'en déchirer la gorge , soudain , il cessa de hurler , se rendant compte de sa défaite. Il murmura quelques paroles , son haume sembla briller un instant , et se décrocha de la tête de Bahal , dévoilant sa figure hideuse. La chute prit fin , le seigneur des ombres tomba en poussières au contact du sol. En un instant , les nuages qui couvraient le royaume entier se dégagèrent , éblouissant les créatures soumises. Le sort avait été brisé. Lentement , les anges reprirent leur apparence normale , leurs aîles noires redevinrent blanches. La joie se mêla à l'incompréhension , tout le royaume avait été liberé du maléfice , et le soleil brillait comme jamais. Séraphin plana encore jusqu'aux portes de la forteresse , captant l'attention de tout le peuple , liberé d'années de souffrance et de terreur. Séraphin s'adressa à eux.

Séraphin : "J'ai vaincu la cause de toutes vos souffrances. Bahal n'est plus , vous êtes libres!"

Des cris de joies retentirent , Séraphin fut aclamé tel un héros , les anges fêtèrent durant plusieurs jours leur libération. Seulement , personne ne se préocupa du casque de Bahal , seul chose qui n'avait pas disparue. Il était tombé juste derrière Séraphin , les fentes par lesquelles Bahal regardait son monde , brillèrent un cours instant. Deux années passèrent , Séraphin fut aclamé roi des anges , pour la première fois dans l'histoire de ces créatures. Ils quittèrent à jamais la forteresse maudite , et érigèrent leur nouveau monde , dans les montagnes , au dessus de la brûme , cachant leur existence de tout individu. Un château blanc se dressait devant les belles masûres , construites avec amour par les anges.Le roi le baptisa à son nom , "Séraphin , la cîté des anges". Les deux autres anges , qui accompagnaient Séraphin lors de leur capture , ont aussi un rôle important dans cette histoire. L'un d'eux était nul autre que le frêre de Séraphin , le nouveau dirigeant des anges. L'autre était une ange très belle , qui se maria avec Séraphin. Le royaume continua de vivre en harmonie , loin de tous leurs problèmes. Dix années passèrent , Séraphin veillait sur son royaume avec attention , et délicatesse. La reine comblait son bonheur , et il adorait voir son peuple qui avait retrouvé en peu de temps , la joie de vivre. Fêtes , jeux , créations s'ensuivirent durant toutes ces années , une statue avait été construire en l'honneur du héros. Tout semblait se dérouler à merveille , jusqu'à ce jour funeste...Le frêre du roi , Drazar , entra un soir dans la salle du trône , tous les sujets du roi étant rentrés chez eux. Séraphin et sa femme , Hilda , se préparaient à rentrer dans leurs appartements. Lorsque Drazar entra , il se dirigea rapidement vers son frêre aîné , l'air ennervé. Séraphin se leva , pour saluer son frêre.

Séraphin : " Drazar ! Mon frêre , qu'est ce qui t'amène au palais ? Il y a si longtemps qu'Hilda et moi ne t'avions pas vu...!"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
Tyroine
Justicier avéré
Justicier avéré
avatar

Nombre de messages : 7341
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 30/01/2005

Fiche signalétique
Race: Demi démon
Profession: Patrouilleur
Age: 40 ans

MessageSujet: Re: La légende de Séraphin   Dim 14 Oct 2007 - 10:47

Drazar fit un geste agaçé de la tête , puis regarda froidement son frêre.

Drazar : "Il est temps que je l'on mette les choses au clair ici...Les anges t'ont choisis comme roi , pour ta bravoure , certes , mais je trouve que quelqu'un d'autre conviendrait mieux pour les diriger. Quelqu'un comme moi , tu n'es qu'un roi avare , qui ne pense qu'à toi ! Il est temps de changer..."

Séraphin écarquilla les yeux , étonné et blessé par les paroles de son frêre.

Séraphin : "Drazar ? Je ne comprends pas , qu'est ce qui te prend ?"

Il comprit alors , la raison du comportement de son frêre. Drazar tenait entre ses mains , le casque de l'ange maudit Bahal. Séraphin recula légèrement. Il devina que Bahal avait maudit son casque avant de mourrir , pour que quelqu'un d'autre prenne sa place.

Séraphin : "Où...où as tu trouvé ce...?"

Drazar ricanna , et mit le haume sur sa tête , Séraphin cria un "non!" , incompris par la reine. Une lueur rouge bria dans le regard de Drazar , qui tira de son fourreau , une longue épée , avide de meurtre. Il s'avança vers la reine. Séraphin se posta devant lui.

Séraphin : "Drazar , arrête! Tu es contrôlé , ne le vois tu donc pas ?"

Drazar glissa silencieusement sa lame sous la gorge de Séraphin , qui se décala. Il pointa ensuite la reine.

Drazar : "Tu vas me laisser le trône , et partir à tout jamais du royaume...Ou bien je la tue...!"

Séraphin plaqua ses mains sur son visage , impuissant. Il ne pouvait rien tenter , ou bien la reine périrait sous la lame de son propre frêre. Il regarda son frêre , les yeux rouges de tristesse.

Séraphin : "Bien...Je te laisse le trône , mais promets moi que tu ne feras pas de mal au peuple , ni à Hilda..."

Drazar garda sa lame sous le cou de la reine , boulversée.

Drazar : "Je ne te promet rien du tout...Désormais , je suis le roi!"

Les jours qui suivirent furent extrèmements durs pour tout le monde. La nouvelle du départ de Séraphin se répendit rapidement. La reine avait été jetté à la rue , et Drazar , se présenta à une fenêtre du château , pour que tout le monde le voit. Un sourrire se dessina sous son haume. Sur le casque , quelques paroles étaient gravées , avec le sang de Bahal. Le maléfice qui lui avait permis de changer les anges en immondes créatures. Le peuple leva la tête vers le ciel , les nuages couvrirent à nouveau la cîté , en même temps que Drazar prononçait la formule. Une onde de choc retentit de toutes parts du royaume , une fois de plus , les anges devinrent déchus , sous des cris d'horreur et de désespoir. La ricannement du nouveau seigneur des ombres retentit , une nouvelle ère de terreur démarrait. Comme dix ans en arrière , les anges furent réduits en esclavages , totalement dépendants du maléfice de leur maître. La statue de Séraphin avait été remplacée par une autre , représentant Drazar. Par contre , Drazar ne toucha pas au palais , la nuit était constante sur le royaume , ne dévoilant pas la couleur blanche du palais. Trois mois de règne tyrannique passèrent , marquant une autre ligne dans l'histoire des anges. La reine faisait partie des esclaves. Drazar tuait quiconque lui désobéissait , ou bien pour des raisons totalement injustes. L'ennui finit par le saisir , ne sachant plus quoi faire , et n'osant pas s'en prendre au monde éxterieur. Jusqu'à présent , personne n'avait encore franchit la brûme. Mais au grand bonheur des anges maudits , le héros revint , envellopé dans une cape noire. Personne ne le reconnu , et il demanda aux gardes de l'ammener au nouveau roi. Drazar s'ennuyait sur son trône , jusqu'à ce qu'un garde vienne lui annoncer...

Garde : "Seigneur , une créature souhaite vous voir , dois-je le faire entrer ?"

Drazar répondit machinalement au garde.

Drazar : "Faites le entrer..."

La porte s'ouvrit , les gardes restèrent à l'entrée. La silouhette s'avança jusque devant le tyran , puis s'inclina , ironiquement. Drazar regarda la créature s'abaisser devant lui.

Drazar : "Que me veux tu , pathétique créature...?"

La silouhette leva la tête vers Drazar , dans un grand sourire.

??? : "Reprendre mon trône...!"

Il se releva rapidement , et enleva sa cape , dévoilant le visage de Séraphin ! Drazar se leva à son tour , en hurlant.

Drazar : "Gardes ! Abattez le !"

Séraphin brandit un sceptre de bois , en fixant Drazar.

Séraphin : "Il est temps que le royaume des anges retrouve son calme , et sa vie paisible! Tu as trop fait de mal à ce peuple qui te hais , par les pouvoirs que j'ai acquis devant mon absence , la noirçeur de ton âme n'est plus !"

Une lumière blanche émana de son sceptre , aveuglant toute la pièce. Les gardes s'arrêtèrent à quelques mètres de Séraphin. Drazar plaqua ses mains sur son haume , étant le seul à souffrir. La magie blanche du héros eut raison de l'infâme tyran...La lumière disparut , et Drazar tomba à plat ventre , son haume roulant aux pieds de Séraphin , souriant comme jamais. Drazar et le casque se changèrent en pierre , marquant la fin de tous les ennuis de la cîté des anges. A nouveau , les nuages laissèrent place au soleil , les anges furent libérés du maléfice , et la vie redevint paisible.

Séraphin : "Cette fois , tout est finit...Désormais plus personne ne fera de mal à mon royaume!"

Séraphin et Hilda reprirent place sur leur trône , une nouvelle statue fut érigée en l'honneur du roi , et la vit reprit son cour. Aujourd'hui , le royaume de Séraphin continue de vivre dans le calme et le bonheur , sortit défintivement d'un cycle de terreur , plus jamais la cîté des anges sombrera dans le néant. Vive Séraphin , vive la reine et vive le roi !

-FIN- (XD)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/ReporterDeMinefield?feature=mhee
 
La légende de Séraphin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» [Warner] Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens (27 octobre 2010)
» Salvatore R.A. - L'invasion des ténèbres - La Légende de Drizzt 9 - Les Royaumes Oubliés
» DT Louis XIII 1639H (332) légende inédite?
» Cahors : la légende du pont du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: