Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le noble au grand coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lionidas
Soldat
Soldat
avatar

Nombre de messages : 560
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 21/07/2006

Fiche signalétique
Race: Humain
Profession: Ambassadeur
Age: 45 ans

MessageSujet: Le noble au grand coeur   Ven 21 Juil 2006 - 20:33



Description Role Play :

"Les paroles s'envolent , seuls les écrits restent..."


Ce récit retrace la vie que j'ai mené jusqu'à aujourd'hui. Seul ce livre est confident de tous mes secrets, mais peut être un jour les partagerais-je avec d'autres personnes. Voici donc mon histoire.


Je suis né à Trigorn , la ville des nobles. Vingt années nous séparent d'aujourd'hui , je fus ce qu'on appelle un "enfant riche" , comme le veut la génération de notre famille. Ma mère était d'une beauté éblouhissante. Elle était belle , ses longs cheveux blonds m'ensorcelaient lors de mes caprices , ses yeux d'un bleu profond méritaient les plus beaux poèmes de Vesperae , et sa douce voix me berçait chaque soir. Mon père était banquier. Jeune et plein d'ambitions , il est instantanément tombé sous le charme de ma mère. Ses cheveux étaient bruns , ses yeux de la même couleur , durs et effrayants , mais qui cachaient cependant une gentilesse infinie. Sa voix rauque m'impressionait étant jeune , mais je finis par m'y faire. Je grandis paisiblement dans la grande maison où nous logions , la ville était calme , gardée par les forces de l'ordre , on entendait peut parler des démons , contrairement à aujourd'hui. Je reçu les meilleurs conditions de vie : éducation , école , respect , amour , tout cela faisait partie de mon quotidien.


Dix ans après ma naissance , tout se bouscula très vite. Les nouvelles du front arrivaient de jour en jour. Les démons sévissaient de parts et d'autres dans le royaume , comme si leur sommeil avait été consummé. La pauvreté se répandissait vite , les voleurs et les brigands se multiplièrent , les attaques à la banque de mon père se répétaient souvent , la famine faillit pour la première fois depuis des générations entière , atteindre notre belle famille. Mon regard abritait un sentiment de peur et de tristesse , mais j'étais heureux de tout ce que j'avais vécu jusqu'à mes 10 ans. J'avais les même cheveux bruns que mon père , les mêmes yeux , et les mêmes traits. Cette période semma le dueil dans notre famille...Mon père est mort , victime d'un dernier assault contre sa banque , je ne m'en suis jamais remis. C'est là que j'ai réalisé , que je devais enfin faire quelque chose , cela ne devait plus durer , j'allais rejoindre les forces armées pour défendre notre patrie , notre peuple !

Chapitre 1 : La noblesse se rebèle


C'était il y a quelques mois avant mes vingt ans , il y a dix ans que mon père est mort , et pourtant ma mère et moi ne parvenons pas à arrêter notre chagrin. Chaque jour est un poids de plus sur notre conscience , nous faisant culpabiliser le passé , de ce qu'on a fait , ou le contraire. Mais j'ai décidé de ne pas me laisser emporter par la tristesse !
"Je ne vais pas me morfondre toute ma vie attendant je ne sais quoi , Mère , je vais m'engager dans l'armée !". Peut être lui ai-je moi même porté le coup de grâce. Deux jours plus tard , elle était morte , morte de chagrin...Elle pensait sûrement que je voulais trouver la mort le plus rapidement possible pour ne plus supporter le fardeau que nous avait imposé notre père, finalement , ma mère doit être heureuse là où elle est.


J'avais presque vingt ans , mes parents étaient morts , j'avais finis par m'y résoudre. Plus rien ne m'attendait chez moi , cette maison n'avait plus rien à m'apporter , et ce dueil qui n'en finissait pas. Mon père avait été un soldat dans le temps , un membre de la milice , mais comme la ville était souvent calme , il avait décidé d'entreprendre un travail moins ennuyeux. Je me suis dirigé d'un pas lourd vers la remise entrouverte. Sa lance était là. Une bien magnifique lance que voilà , grande , légère , et meurtrière à la fois , sa lame étant bien aigisée. Je la sortis lentement de son foureau , dans un bruit de fer. Je la contempla pendant ce qui semblait être des heures , de misérables parcelles de secondes pourtant...Je sortis à son tour , l'armure de mon défunt père , une armure bleu aux contours dorés , solide , pas vraiment imposante. Des épaulettes en fer , ainsi que des gants de la même matière. J'arbora fièrement ma lame vers le ciel.
"Père , Mère , dès aujourd'hui je pourfendrais les brigands et les démons , afin de vous venger , et de rétablir l'ordre dans ce Pays !".
Une nouvelle vie commence...!




Nom : Tribal
Prénom : Alexandre
Âge : 20 ans
Sexe : Homme
Race : Humain
Cheveux : Bruns
Yeux : Marrons
Arme : Lance
Armure/Protections : Armure blanche en fer
, épaulettes et gants en fer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le noble au grand coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cartouche, bandit au grand coeur !
» LE GRAND COEUR de Jean-Christophe Rufin
» je braque votre grand coeur
» [Rufin, Jean-Christophe] Le grand Coeur
» Un petite Vanessa au grand coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: