Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de Niek'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Histoire de Niek'   Dim 7 Mai 2006 - 12:01

Niek', le gamin-grenouille

Nom : Coagroac
Prénom : Niek'
Age : une dizaine d'années
Sexe : Homme
Race : Homme-grenouille
Apparence physique : Yeux gris, petit et trapu comme tous les hommes-grenouilles de son âge, pas de cheveu.
Qualité principale : Bon caractère.
Défaut principal : Curieux
Armes : Epées courtes pour un humain de taille normale mais longue pour lui généralement à 2 mains.


Première partie : Homme-grenouille avant tout


Sa famille et ses origines :


Niek' est né dans la banlieue de Coacville, dans un village non loin de la frontière avec les humains, son père travaille à l'auberge de Coacville et sa mère travaille en tant qu'enseignante. Ils doivent travailler dur pour payer les lourds impôts imposés par le roi des hommes-grenouilles.

Son départ dans le monde des humains :

Les parents de Niek' devaient travailler trop dur, c'est pourquoi ils avaient envoyé Niek' travailler chez les humains, à Sarosa, là, il serait bien payé. Mais un jour, lorsque Niek' revînt chez lui après une dure journée de travail, il vit ses parents, enfermés en prison. Ils n'avaient plus assez d'argent pour payer les impôts. Dans un adieu, la mère de Niek' s'approcha de son fils et lui conseilla de partir loin, et de ne revenir que quand il aurait les mains pleines d'argent. Là, il pourrait se venger.

Arrivée d'un gamin-grenouille chez les humains

Niek' marchait depuis quelques heures dans une forêt s'arrêtant des fois pour laisser place à des champs d'autres fois pour entourer un lac , jusqu'à ce qu'il atteigne un village d'humains.

Niek' : Alors, ... par où commencer ? Tiens j'ai une p'tite envie de boire quelque chose ...

Notre gamin grenouille se dirigea donc vers le pub où il fut acceuili par des regards étonnés

Serveur : Tiens, un crapaud, on n'en voit pas souvent dans notre royaume encore moins de son âge ...
Niek' : Coac ? Ch'suis un homme-grenouille, osez encore me traîtez de crapaud et j'vous gobe en un coup !
Serveur : Boarf, crapaud, homme-grenouille, où est la différence?

Niek' fut signe de ne pas entendre cette remarque désobligeante et se tourna vers une autre serveuse, à l'air plus sympathique.

Niek' : Z'avez quoi à manger d'bon ici ? Z'auriez pas des nénuphards aux mouches , ou du blé aux champignons ?
Serveuse : Euh ... c'est à dire qu'aucun de nos clients ne nous a demandé ce plat une seule fois ...
Sinon je vous propose un lapin bien chaud avec un jus de blob, le repas facile.
Niek' : Pwaaaah vous mangez ça ?!
On fera sans, savez pas où est-ce que j'pourrais trouver du travail par contre?
Serveuse : Eh bien il se trouve que nous cherchions quelqu'un pour ...
Serveur : Ah non pas lui! Je suis sûr qu'il n'est pas capable de créer un seul plat que nos clients oseraient manger.
Niek' : On parie ? J'vous fais un bon p'tit plat et d'ici peu de temps, tous vos clients seront ravis.
Serveur : Je vous défie de concoter un plat meilleur que le mien, celui qui sera élu par les clients comme meilleur cuisto prend 100 Pièces d'or!
Niek' : Ca marche, top chrono

Quelques minutes passèrent et Niek' et le serveur revinrent, un plat à la main, un client se proposa pour les goûter.

Serveur : Commençons par mon plat, cuisse de poulet garnie de jus de blob vert.
Client : C'est pas mal, mais j'aimerais goûter d'une spécialité étrangère qu'as-tu à nous proposer gamin?
Niek' : Goûtez et essayez de me dire...

Le client mangea une bouchée puis s'écroula, devînt bleu puis vert.

Serveur : Oo Qu'as-tu mis dans ton plat ?!
Niek' : Bah, une omelette aux mouches et aux dards de guêpes, ainsi que des pattes d'araignées pour donner des épices ...
Serveur : Quoi ?! Dehors, et que je ne te revoie plus !

Niek' sortit du pub et se dirigea vers le Nord, quittant le village et arrivant dans une forêt densément peuplée ...

Assassins et sauveurs

Niek' arrivait dans cette forêt au Nord de Sarosa, une forêt très peuplée où le sang coulait chaque jour.

Un homme d'une laideur sans égal (à part peut-être les hommes-grenouilles) s'approcha du gamin-grenouille, se mettant devant lui, il l'interpella en pronon çant 2 lettres.


Homme laid : PK ?
Niek' : Comment-ça "pk" ? Moi c'est Niek' ... et vous ?
Homme laid : Si t'es pas pk, j'te tue !

Niek' avait une certaine connaissance du Kung-Coac, un art martial né à Coacville et savait donc bien se défendre.

Niek' : Essaie seulement et tu t'retrouves à Coacville avec un d'mes coup de pied ...

L'assassin courut droit sur lui, épée à la main et Niek' para son coup en se déplaçant d'un pas vers la gauche, s'ensuivit un long combat où Niek' subit quelques blessures, n'ayant appris que les pas de défense du Kung-Coac, il n'avait pas attaqué une seule fois. C'est là qu'un groupe d'humains, démons et elfes noirs s'approchèrent...

Elfe noir : Et les gars, regardez, ça serait pas l'gars qui nous a insulté l'autre jour ?
Démon : Ouep, c'est lui sûrement !
Il est si moche qu'on peut pas l'louper !

Le groupe attaqua donc l'adversaire de Niek' jusqu'à ce que celui-ci parte et que le groupe le suive.

Voix venues de derrière : ANTIPK !!!

Niek' se retourna et aperçut un groupe d'humains à l'air étourdi.

Niek' : Z'êtes qui vous ?!
Le groupe en choeur : Nous sommes des antipk !
Niek' : Hein c'est quoi ça ?!
Membre du groupe : C'est des gars qui tuent les pk
Niek' : Hein et c'est quoi un pk au fait ?
Membre du groupe : T'en serais pas un par hasard ? Hmm et les gars tous sur lui ! C'est un pk !!!
Niek' : Oo, c'est quoiha un pkha ?!

Quelques coups s'ensuivirent jusqu'à ce qu'une voix crie "Qui va là?!", les assaillants, craignant cette voix, partirent.

Niek' : Aïe, coac ... 'pourriez pas m'aider vous ?

L'homme à qui Niek' s'adressait devait être un garde royal, portant l'armure traditionnelle.

Garde : Bien sûr ... Mais qui vous a fait ça ...?
Niek' : J'sais pas, ils ont dit qu'ils étaient des endives pécales ... ou un truc dans l'genre :s
Garde : Des endives pécales ?! Oo Jamais entendu parler. Venez, allons au château.

Niek' et le garde partirent donc vers le Nord, vers le Palais du roi Roland IV.

Visite du château

Un garde revenait d'une ronde dans la forêt transportant un petit corps d'homme - grenouille qui avait quelques blessures par ci par là.


Garde : Appelez une infirmière, ce gamin est blessé !
Niek' : Argh ... Coac, ça fait mal ...
Infirmière : Passez-le moi, je me charge de lui ...

L'infirmière regarda attentivement les blessures ...

Infirmière : Rien de grave ...
Niek' : Tu parles, coac ! On voit qu'c'est pas toi qui souffres !
Infirmière : Il suffit de patienter, quand tu te réveilleras demain matin, ce ne sera plus que des cicatrices d'antan.
Niek' : On verra bien, j'ai jamais fait confiance à la médecine d'humain ...
Infirmière : Bonne nuit !

Niek' ne s'endormit que 2 ou 3 heures plus tard, le lendemain matin, il se réveilla et eut la surprise de voir que toutes ses plaies étaient cicatrisées.

Niek' : Ah ! Pour une fois les humains m'ont surpris ...
Garde : Coucou gamin, comment vas-tu ?
Niek' : J'suis en pleine forme !
Garde : Tant mieux ! Aujourd'hui, on va vister ce beau château toi et moi ... Mais nous n'avons pas fait connaissance comment t'appelles-tu et quel bon vent t'amène sur nos terres ?

Niek' lui raconta toute son histoire depuis l'emprisonnement de ces parents jusqu'à sa rencontre avec lui. Il lui raconta également qu'il cherchait du boulot chez les humains.

Garde : Tu cherches du boulot ? L'armée royale cherche des guerriers courageux, viens nous allons rendre visite à l'entraîneur ! Au fait, moi c'est Nastir. Mais tu peux m'appeler Nast' Wink
Niek' : Ok Monsieur Nast' mais c'est qui "l'entraîneur" ?
Nastir : Eh bien c'est celui qui choisit où vont nos nouvelles recrues, selon leur niveau certaines rejoignent directement les rangs de soldats royaux, comme moi mais d'autres doivent suivre un enseignement à L'école royale.
Niek' : Ah ... Et donc si je comprend bien cet entraîneur va juger mes compétences c'est bien ça ,coac ?
Nastir : Tout à fait, nous y voila !

Nastir et Niek' entrèrent dans une grande salle vide où des épées, armures casques et boucliers traînaient ça et là. Deux hommes se tenaient là combattant gracieusement, faisant des courbes avec leurs épées qui s'entrechoquaient avec un "cling" ou un "clang" .

Nastir : Te voici dans une des salles les plus importantes de notre château, l'arène. Jadis, elle était accessible aux citoyens mais ceux-ci trop nombreux, nous avons dû la fermer. Ainsi aujourd'hui seuls les soldats de notre bon roi peuvent s'y entraîner.
Niek' : Et c'est lequel des deux mon entraîneur ?
Nastir : Demande leur tu verras ...
Niek' : Bonjour messieurs, coac. J'aimerais savoir qui est l'entraîneur ?
Combattant : L'entraîneur ? Ce n'est ni moi ni lui, l'entraîneur est sur le banc !

Effectivement un tinymony se trouvait sur le banc, mais si petit qu'il était Niek' ne l'avait pas aperçu ...

Niek' : Hein ?! C'est ce minus qui doit me juger ?

Le tinymony n'appréciant pas cette dernière question et sauta du banc et dans la même seconde, courra derrière Niek', sauta pour atteindre sa tête et frappa un grand coup avec sa main.

Entraîneur : J'ai beau être petit, mes mains font bien plus mal que les tiennes !
Niek' : Aïeuh ... Désolé m'sieur j'voulais pas vous importuner ...
Nastir : Bonjour je viens pour que vous jugiez ce gamin ...
Entraîneur : Quoi ? Lui ... ? Vous rigolez j'espère ce gamin n'a même pas assez de discipline pour rejoindre l'Ecole Royale !
Nastir : Nous verrons bien, quand l'entraînement de ces deux-là sera fini, nous verrons bien ce qu'il vaut !

Niek' et Nastir s'asseyèrent sur un banc et attendèrent la fin du combat ...

"Ayant quitté mes parents, alors que je ne suis que gamin
Je suis en exil sur le territoire des humains
Qu'ai-je donc fait pour arriver là ?
A devoir prouver mes aptitudes au combat
Aujourd'hui est un jour d'importance
Une nouvelle aventure commence
Il n'y a plus de passé
Pour le grand guerrier que je serai"



Un changement s'effectue dans le corps de Niek'.

Le bruit des épées s'est arrêté. Niek' se lève, il entre dans l'arène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Histoire de Niek'   Mar 9 Mai 2006 - 19:11

Seconde partie : Le guerrier combattant


Jugement

Niek' s'avança jusqu'au centre de l'arène, le tinymony le rejoignit, lui donnant une épée en bois et en tenant une à la main.


Entraîneur : Voyons de quoi tu es capable ... Nous allons commencer par les coups de défense. Montre moi comment parer ces attaques.

L'entraîneur commença par une série d'attaques faciles à parer, il commença à augmenter la difficulté, à multiplier les feintes. Niek' ne se fit toucher que très peu de fois et aux attaques les plus élaborées. Le tinymony le regarda d'un air satisfait...

Entraîneur : Bien, très bien ! Voyons comment tu te débrouilles en attaque, montre moi ce que tu sais faire ... Allez, vas-y attaque !

Niek' ne savait plus ce qu'il se passait autour de lui. Il était acharné sur son adversaire, on aurait pu croire que c'était un vrai combat si les épées n'avaient été en bois. Niek' sentait ce plaisir de se battre, cette sensation lui était inconnue auparavant. Par une série de coups, il réussit à mettre son entraîneur à terre qui le regarda la bouche béa et les yeux grands ouverts.

Entraîneur : Eh bien je ne te croyais pas capable de ça petit ! Tu m'as bien étonné ... Mais je sens que tu n'es pas fait pour l'armée, ton plaisir de combattre est différent ... Nous allons faire de toi un grand guerrier.
Niek' : Coac, moi ?! Vous êtes sûr ? ...
Entraîneur : Bah oui toi, ... D'ailleurs nous partons pour Argelas !
Niek' : Attendez que j'annonce la nouvelle à Nast' ... Où est-il passé ?
Entraîneur : Je crois qu'il a été appelé au siège de Trigorn, et nous ferions bien de partir à moins que tu ne veuilles te retrouver en plein milieu d'un champ de bataille ...

De nombreux hommes étaient entrés dans l'arène et s'entraînaient, c'est pourquoi Niek' et le tinymony décidèrent de quitter la salle. Niek' se dirigea vers sa chambre tandis que l'entraîneur annonçait sa démission.

Quelques minutes plus tard, ils se retrouvèrent dans le hall du château et partirent vers le Nord-Est, vers Argelas, ville des grands guerriers.

Chemin vers Argelas

Niek' et l'entraîneur étaient sortis après avoir mangé, en début d'après midi. En sortant, ils pouvaient voir des engins de siège très imposant et plus loin, une muraille de pierre imposante. Arrivés devant les machines de guerres, ils tournèrent vers l'est. L'entraîneur engagea la conversation :

Entraîneur : Au fait, tu peux m'appeler Pili. Ton nom à toi c'est ... ?
Niek' : Niek' monsieur ! Euh ... Pili je voulais dire !
Pili : C'est un chouette nom, pour un homme grenouille je veux dire ... Mais comment se fait-il que tu traînes ddans les régions humaines ?

A nouveau, Niek' raconta toute l'histoire mais Pili semblait ne pas l'écouter, il regardait au loin. Se tournant vers son élève, il lui dit des mots d'une voix grave et qui se voulait sévère.

Pili : Ici se déroulera ton premier vrai combat, Niek'. Sors ton épée, je vois quelques silhouettes de mauvaises gesn arriver.
Niek' : Déjà ? Vous aviez dit que les combats ça ne seraient qu'à Argelas !
Pili : Ce n'est pas le moment de râler, les démons qui approchent se nourrissent de toute chair, même de celle des hommes-grenouilles !

Niek' dégaina donc son épée et regarda les ennemis arriver ... Ils étaient 2 démons. Le tinymony désigna un des 2, celui que Niek' devrait combattre. Ils chargèrent tous 2 sur les démons et lancèrent le combat. Niek' parait les attaques du démon à la perfection, l'entraîneur planta son épée dans la tête de son adversaire. Niek' voulant faire de même sauta et lança son épée mais le démon se décala vers la gauche, Niek' ne réussit donc qu'à blesser son ennemi. Mais celui-ci partit au loin, par peur.

Pili : Bon début, la prochaine fois, arrange-toi juste pour ne pas loucher au coup fatal !

Niek' n'appréciant pas cette dernière plaisanterie, se tut durant toute la fin du trajet. Ils arrivèrent enfin dans une ville où les magasins d'armes et de potions et les arènes semblaient être les seuls bâtiments. Néanmoins le tinymony réussit à trouver une auberge où Niek' et le tinymony louèrent une chambre. Ils y montèrent et se couchèrent, demain serait une dure journée ...

Le Grand Tournoi (1-Qualifications)

Niek' et Pili s'entraînèrent durant plusieurs jours sans relâche, et au fur et à mesure que le temps passait, Niek' apprenait de nouvelles techniques et devenait plus fort. Ils participèrent à quelques petits tournois où ils gagnaient de sommes d'argent leur permettant de se nourrir et de dormir à Argelas. Mais vînt le grand jour où se baladant dans les ruelles d'Argelas, Niek' vit une affiche placardée sur un mur. Voilà ce qu'il était écrit dessus :


"Citoyens, citoyennes ; étrangers et étrangères,

Ce mois de Traniria, le Grand Tournoi d'Argelas ouvre ses portes ! Chaque race de notre monde* sera représentée par un guerrier*. Les différents représentants s'affronteront en une seule manche décisive ! Le gagnant de ce tournoi se verra remettre une somme de 100 millions de pièces d'or, le finaliste, quant à lui, recevra une somme d'un million de pièces d'or. Bonne chance à vous !





Remarques :
* Les humains ont droit jusqu'à 3 représentants.
* /!\ Chaque guerrier devra se qualifier au sein de sa race. Veillez à vous inscrire avant ces qualifications."



Pili : C'est la chance de ta vie ... Faut pas la louper, viens on va t'inscrire !

Ils marchèrent jusqu'au bureau d'inscription où une humaine d'une quarantaine d'années était assise. Ce devait être l'organisatrice. La file n'était pas très longue. Quand ce fut leur tour, l'humaine dévisagea Niek' de haut en bas.

Organisatrice : Vous avez quel âge ?
Niek' : 10 ans madame !
Organisatrice : Moui ... Et tu veux représenter les hommes grenouilles ?
Niek' : Coac, oui madame !
Organisatrice : Hélas, je suis désolée mais les qualifications des hommes-grenouilles ont lieu cette après-midi. Je ne peux plus vous inscrire.

Après quelques minutes de négociation entre Pili et l'organisatrice, Niek' fut autorisé à essayer de se qualifier pour le tournoi. Pili s'inscrivit aussi pour représenter les Tinymonys.

L'après-midi, Niek' se rendit dans l'arène où devait avoir lieu les qualifications. Trois hommes-grenouilles étaient assis là. Le premier homme-grenouille était rouge, cela surprit Niek' quand il entra dans cette arène. Il parlait avec une grande grenouille qui portait une hache. Le dernier homme-grenouille était plus à l'écart, il était borgne et possédait quelques blessures témoignant de ses nombreux combats. Niek' devait tout d'abord combattre l'homme grenouille rouge. Il disait faire la mal par vengeance, mais n'avait pas l'air si méchant que ça.

Effectivement, le combat ne dura pas longtemps. Niek', après quelques attaques préparées, réussit à faire tomber l'homme-grenouille au sol. Il fut ensuite déclaré vainqueur.

Son deuxième adversaire était un homme grenouille de taille moyenne, frappant de grands coups avec sa hache. Niek' comprit vite la stratégie à utiliser. Il passa rapidement entre les jambes de l'homme grenouille. Frappant un grand coup de sa lame dans les mollets de son adversaire, il lui fit perdre son équilibre et le fit tomber.

Le dernier avait une carrure plus imposante, sûrement 3 fois plus grand que Niek', il avait dû combattre bien plus souvent et devait être bien plus expérimenté. Cependant, Niek' ne se laissa pas démoraliser et se lança à toute allure, son épée à la main sur le colosse en face de lui. Sautant de toutes ses forces, il commença à attaquer. Mais après quelques minutes, aucun des deux hommes-grenouilles n'avait réussi à vaincre l'autre. Le colossal homme-grenouille se mit alors à parler :


Homme-grenouille colossal : Aujourd'hui tu as été aussi fort que moi mais je sais que tu as bien moins d'expérience, et tu as encore la vie devant toi. Si nous avions eu le même âge, tu m'aurais battu, je le sais. Alors je me déclare vaincu, tu représenteras notre peuple, gamin. Bien joué !
Niek' : Bien joué à vous monsieur ! Ce que vous faites est une preuve de fair-play sans équivalent. Je vous remercie ...
Homme-grenouille colossal : Tu m'as vaincu tu le sais.

Il fit un clin d'oeil à Niek' et partit. Pili rejoigna Niek' en soirée et lui apprit que lui aussi s'était qualifié pour le tournoi. La fortune n'était plus très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Niek'/Pek'
Fanatique du Roi
Fanatique du Roi
avatar

Nombre de messages : 2923
Age : 25
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 04/05/2006

Fiche signalétique
Race: Homme-grenouille
Profession: Royaliste
Age: 12/21 ans

MessageSujet: Re: Histoire de Niek'   Mar 9 Mai 2006 - 19:12

Le Grand Tournoi (2)

Après une nuit de repos, Niek' et Pili devaient combattre toute la journée. Le premier guerrier que Niek' devait combattre était un humain, il avait l'air faible malgré ses quelques muscles qui servaient plus à draguer des filles qu'à combattre. L'arène n'était pas très remplie, mais les quelques personnes(majoritaitrement des filles) encourageaient tous l'humain en face de Niek'. Soudain une voix sortit de nulle part :


Voix dans l'arène : Mesdames et messieurs, voici notre premier duel ! A gauche, le grand, le beau Sufian !

Une ola apparut dans le public qui se suivit de quelques "Allez !" par ci par là dans les gradins.

Voix dans l'arène : A droite, acclamons le jeune homme-grenouille, Niek' !

Un silence se fit entendre dans le public. Après quelques secondes un ou deux applaudissements s'entendirent mais sans plus, le public était clairement avec l'humain dénommé Sufian.

Cependant, lorsque le "Go" fut annoncé, celui-ci prit peur, il tremblait face à Niek'. Niek' s'approcha donc, et attaqua. Son adversaire para l'attaque de Niek', Niek' commença une série de coups mettant son adversaire en difficulté. Au bout de 3 coups, Sufian était à terre. La victoire fut déclarée.

Le deuxième duel opposait Niek' à un Shamaah, le Shamaah avait un pelage noir comme la nuit, et portait une longue épée. Il sautillait dans l'arène comme s'il s'échauffait. Un homme portant une sorte de cônes à ses mains parla dans celui-ci :


Voix dans l'arène : Mesdames et messieurs, voici à gauche le Shamaah sombre comme la nuit, Sihkma !

De nombreux Shamaah se levèrent en applaudissant tout en l'encourageant.

Voix dans l'arène : Et à notre droite, le petit mais agile : Niek' !

Quelques hommes-grenouilles devaient avoir entendu parler de lui car dans la foule, de nombreux croassements se firent entendre, accompagnés d'applaudissements.

Le duel commença, le Shamaah frappait tout devant lui, impossible de l'attaquer de face. Niek' le contourna, mais celui-ci restait face à Niek'. Le gamin-grenouille coura donc sur lui, et, au dernier moment, sauta le plus haut possible. La pointe de l'épée l'avait presque touché. Il avait réussi à sauter au-dessus de la longue épée. Il retomba sur la tête du Shamaah qui, poussé par Niek', bascula et tomba à terre. Une deuxième victoire fut annoncée.

Le prochain combat se déroula le soir, le troisième adversaire de Niek' faisait la même taille que lui mais était bien plus gras, c'était un nain. La voix se fit à nouveau entendre :


Voix dans l'arène : Mesdames et messieurs, nous sommes arrivés aux demis-finales ! Ici se joue un duel décisif ... Le gagnant aura l'immense opportunité de se faire connaître de tout Argelas, et sûrement, de tout Vesperae !

Des acclamations jaillirent dans les gradins. C'allait être un beau duel !

Voix dans l'arène : Venu des marais de Coacville, applaudissez Niek'!

Cette fois-ci, les gradins étaient remplis, et même des humains l'acclamaient.

Voix dans l'arène : Venue des froides montagnes où loge les dragons, voici Nerïn !

Seuls trois nains applaudirent mais sans enthousiasme, ils avaient l'air grognons et endormis.

Le match commença, le nain fonça sur Niek', les épées allèrent une fois à gauche, une fois à droite mais chaque attaque était parée. Après quelques coups, Niek' se rendit compte qu'il n'y avait qu'un seul moyen de gagner, il entrouvrit ses bras, comme pour se laisser attaquer. Toute la foule s'était tue, les yeux ronds, ils regardaient la scène, la bouche grand ouverte. Mais au moment où le nain attaqua, Niek' enfonça son épée dans la poitrine du nain, qui le regarda les yeux sortant de leurs orbites. Niek' retira la lame ensanglantée peu à peu et quand elle fut complètement retirée, le nain s'écroula. Niek' avait gagné, mais il avait tué. Les acclamations rejaillirent de partout acclamant le gamin mais il avait la tête ailleurs ... C'était donc ça tuer ! Quelle sensation bizarre ... Il sortit de l'arène, la tête basse malgré les nombreux applaudissements.

Le soir, il mangea avec Pili qui lui raconta tous ses combats, il s'était fait battre en demi-finale par un elfe très habile,qui utilisait des techniques pour le moins bizarres. Niek' lui parla alors de son combat avec le nain et du meurtre qu'il avait commis. Mais Pili l'avertit :


Pili : Des meurtres, tu en feras beaucoup si tu continues sur cette voix. Je croyais que c'était ce que tu aimais ! Tu aimais combattre, non ? Alors tu aimeras tuer !

Mais Niek' n'aimait pas tuer, et c'est dans ces sombres pensées qu'il alla dans son lit, mais il ne sut pas dormir.

Le lendemain après-midi, la finale avait lieu. Pili et Niek' se baladèrent le matin dans les rues d'Argelas. Tous les passants chuchotaient autour de Niek'.


Passant : C'est lui, oui je te jure c'est lui ! Tu aurais dû le voir enfoncer son épée dans le ventre du nain, ça ferait trembler tout le monde, même toi !
Autre passant : Oui je le reconnais, il a combattu contre le Shamaah, quelle force il a dans ses jambes, tu aurais dû voir son saut !

Enfin l'après-midi arriva. Niek' et l'elfe entrèrent dans l'arène et des applaudissement, des cris, des olas jaillirent de partout. On avait rajouté de nombreux gradins pour que tout le monde puisse assister à la grande finale. La voix, plus forte que d'habitude, s'éleva.

Voix dans l'arène : Aujourd'hui, c'est le grand jour ! Aujourd'hui, nous connaîtrons le nom de celui qui se fera envier dans tout Vesperae, aujourd'hui nous connaîtrons le nom de celui qui gagnera les 100 millions de pièces d'or !

Des encouragements sortirent des gradins, partout entourant Niek' et l'elfe.

Voix dans l'arène : A gauche, l'homme-grenouille, celui qui sait tuer avec beauté, Niek' !

Tout le monde dans les gradins encouragea Niek', du plus petit des Tiny's au plus grand des géants. Même les trois nains applaudirent.

Voix dans l'arène : A droite, l'elfe, le maître de l'équilibre, j'ai nommé Potaën !

Les encouragements jaillirent de nouveaux, de toute part. Le public était pour un beau duel, ça serait un beau duel.

Le duel commença, les deux êtres s'avancèrent. Les épées s'entrechoquèrent, des sauts, des culbutes, les armes allaient partout. Enfin l'elfe s'écarta et s'agenouilla. Il parla à voix basse et se releva, les yeux fermés. Niek' s'approcha lentement, l'elfe faisait tourner l'épée avec son doigt, elle s'éleva dans les airs, haut, très haut. Niek' s'approcha encore. L'épée semblait avoir transpercé les nuages. Niek' se lança sur l'elfe quand l'épée redescendit dans les mains de l'elfe. L'homme-grenouille tomba à terre, et l'elfe mit la pointe de son épée devant sa gorge. Niek' avait perdu.


Voix dans l'arène : Notre vainqueur est Potaën ! Acclamez le, public !

Les acclamations recommencèrent plus fort encore tandis que Niek' se relevait avec peine. Comment avait-il pu être si naïf ?

Plus tard, les pièces furent distribuées, Niek' fut heureux de recevoir son argent, mais son coeur n'était plus dans l'arène. Il se tourna alors vers Pili.


Niek' : Qu'allez-vous faire?
Pili : Retourner au château, rejoindre à nouveau l'armée, mon absence s'est fait ressentir ...
Niek' : Je viens avec vous, et j'irai à l'armée, là, je combattrai pour une bonne cause !

C'est ainsi que Pili et Niek' retournèrent vers le château.

Non, je n'aime pas tuer,
C'est pour ça que je quitte cette cité
Fini pour moi, le combat
Je vais devenir un soldat
Je quitte mes ambitions de guerrier
Pour rejoindre l'armée
Je combatttrai pour le roi,
Je ferai respecter la loi.



Un grand bâtiment fait de pierre s'érige à leur gauche, les revoilà au château !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=217254
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Niek'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Niek'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: