Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lettres philosophiques de Vesperae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lool
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Lettres philosophiques de Vesperae   Lun 19 Déc 2005 - 16:33

*entre discrétement*
*glisse un manuscrit dans la bibliothèque*

Lettres philosophiques de Vesperae


Prélude


Depuis fort longtemps les ténèbres et la lumière se livrent une bataille sans merci. Chacun des camps utilise des ruses plus viles les unes que les autres. L’armée Royale de son coté procède à des arrestations massives sans jugement, sans justice. La Royal vengeance prépare des plans en secrets, elle engage de plus en plus de mercenaires. Le mal avance mais le « Bien »n’est point plus pacifique que lui. D’ailleurs d’où viennent ces idées de bien et de mal ? Et bien c’est très simple. Si l’on en croit un ouvrage de Volverine ces notions viendraient d’une mythologie complètement inventée. Admettons que Démonio ou que Donblas n’ont jamais existés et bien nous en concluons que ni le mal, ni le bien sont des notions exactes. J’ai pensé que ces notions si souvent employées méritaient l’attention d’un simple homme de loi tel que moi même. En conclusion, ce n’est pas « le mal qui donne la mort et le bien qui donne la vie » mais plutôt « le mal donne mort au même titre que le bien donne souffrance. ».


Etude du mal


La Royal Vengeance est une association très représentative de ce qu’on appelle le mal. Une étude plus approfondie du climat de la guilde et des membres peut nous permettre d’élucider le mystère des croyances des hommes. Tout d’abord on peut constater que chacun des membres se revendique comme un assassin sans pitié et sans scrupule. Chaque membre adule démonio ou vanilius respectueusement dieux des ténèbres et de la mort. Le créateur de ce clan se prend pour un seigneur noir qui gouverne une armée de démons. En conclusion, les Royal Vengeance se font passer pour des monstres sanguinaires. Certes, il commettent des meurtres immondes et torturent leurs prisonniers mais nous allons voir plus tard que l’armée royale ne se conduit pas différemment. On trouve de tout dans cette guilde : Chats, hommes grenouilles, démons, vampires et j’en passe. Nous avons donc une population multiraciale, exemple d’intégration des races au sein d’une même guilde, ce qui est un bon point et donc une ouverture d’esprit. Faisons un peu de psychologie, nous en concluons que le « mal incarné » est une assemblée de meurtriers mais qui ont au fond de leur esprit un esprit d’intégration et une amitié envers leurs collègues.




Etude du bien


Pour cette étude nous allons prendre l’armée royale. Cette armée est celle qui protège et exécute les ordres du roi. Cette guilde est plus que douteuse car on surprend parfois des arrestations de paysans, des pressions sur les marchands et de la torture. Chacun des membres se disent « chevaliers d’ordres royal » or on distingue parfois des actions qui ne sont point commandées par le roi lui-même mais par l’intendant Zoy. Examinons le comportement des membres et du climat de la guilde. Nous constatons que certains membres sont belliqueux et n’hésitent pas à tuer les gens. Il répètent sans cesse qu’ils défendent le royaume mais ne font que provoquer des altercations dans les tavernes. Une conclusion s’impose, l’armée royale se dit bienfaisante or on distingue plus de méfaits et de guerres non justifiées que de paix diplomatique. Approfondissons nos recherches, nous découvrons que le bouffon du roi est homosexuel, ce qui démontre une intégration comme chez la royale vengeance. Beaucoup de choses ont étaient découvertes au sujet de l’armée mais il y en a bien d’autres qui ne sont pas sortie du bureau de l’intendant Zoy.



Conclusion



En examinant le bien et le mal on peut remarqué que ces notions sont fictives car même la Royal Vengeance a un bon coté. J’en conclue que ces idées sont apparues avec l’invention de la mythologie. Au grand damne des prêtres nous démontrons ce que Volverine n’avait que survolé, les dieux n’existent pas. Nous sommes tous de pauvres crédules mais maintenant cela va changer.

LooL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettres philosophiques de Vesperae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phrases philosophiques
» découpe de contour de lettres
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» George Sand et Musset (film, romans, théâtre et lettres)
» decoupe grandes lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: