Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 1 : La vie par la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maribor
Dévot de Donblas
Dévot de Donblas
avatar

Nombre de messages : 3800
Age : 27
Guilde : Armée*Royale
Date d'inscription : 01/01/2005

Fiche signalétique
Race: homo
Profession: Bouffon
Age: jeune

MessageSujet: Chapitre 1 : La vie par la guerre   Dim 18 Déc 2005 - 20:23

Chapitre 1 : La vie par la guerre.

Un jour, quelqu’un à dit : « L’avenir se forge par des petits riens ».
Cela, s’est démontré de nombreuses fois au cours de l’élévation de l’armée du roi.
Il fut une époque, où le monde était prospère, calme et serein. Bien avant les évènements qui changèrent la face du monde en celle que nous connaissons désormais. Trois dynasties de roi se succédèrent sans que rien ne vienne troubler la paix ancestrale du monde. Vint ensuite, le tour au roi Roland IV de régner. Alors jeune et encore insouciant, il ne se doutait pas des réels dangers qui allaient tout bouleverser à jamais.

Un jour, alors que tout semblait calme et rayonnant de beauté, Alexiel reçut une lettre dans laquelle il apprit que NaotaMyojin, leader d’une faction montant en puissance désirait récupérer un objet auquel lui et ses disciples tenaient. Il en implora la toute puissance de Narthe, déesse de la guerre afin de bien faire passer le message. Ils voulaient cet objet, à n’importe quel prix, fut-ce même leur propre vie. Alexiel, homme influent déjà à cette époque mais homme de paix avant toute chose, vint en avertir le roi. N’aimant pas la guerre, Roland IV n’avait jamais disposé à proprement parler d’un réel corps armé: seuls quelques gardes sans grande expérience de la notion de bataille. Afin de parer à ce désavantage, Alexiel eut pour mission, d’aller à la recherche des mercenaires et autres guerriers en quête d’avenir et de pouvoir (et probablement de richesse) afin qu’ils se rallient à la cause de roi et aident à défendre le royaume comme il se devait. Réunissant donc, avec force conviction, de nombreux hommes d’honneur, Vesperae avait encore une chance de gagner.

Un jour, alors que la brume recouvrait les landes et donnait aux forêts avoisinantes une aura malsaine, comme si la mort planait entre ses arbres, l’ennemi se fit entendre pour la première fois. Du cœur de la forêt autrefois paisible et agréable, s’élevait la clameur d’une centaine d’hommes enragés. Le sol, l’air, ainsi que les cœurs des défenseurs, tremblaient, que se soit de peur, ou d’excitation. Une masse noire se propageait sous le couvert des arbres, tel un spectre englobant tout sous sa cape obscure. L’armée adverse s’arrêta à la lisière de la forêt Sarosienne afin de faire reposer les combattants de la marche éreintante qu’ils avaient mené dans un premier temps mais…cette tactique était sans doute destinée à inspirer la crainte aux gardes, mercenaires et guerriers du château. Toujours est-il que le courage des hommes ne faiblit pas. Les dernières lames furent aiguisées en silence, chacun songeant à leur famille, à leurs proches, et à leur mort… Les troupes furent donc formées, devant le grand pont –levis, ils attendaient…


Les portes s’ouvrirent, l’armée Ragnarok apparut, bien réelle cette fois-ci. Mais il était trop tard pour reculer. Les forces en présence s’engagèrent dans la bataille, la rage, accumulée au fil du temps se déchaîna d’un seul coup. L’on raconte encore de nous jours que l’écho de cette titanesque bataille fut entendu jusqu’à l’île Hunter, plus communément appelée ccs. La bataille fit rage durant une heure, les deux puissances ne parvenaient pas à se départager, nombreux furent les hommes de bien qui périrent sous ce premier assaut dévastateur. Apres que ces soixante minutes de cauchemar furent terminées, les deux armées se tournèrent le dos et repartir, chacun de part et d’autre de la plaine s’étendant entre le château et la forêt. Un envoyé Ragnarok fut amené auprès du roi, portant à son bras le foulard blanc, symbole de la paix relative entre deux factions ennemies.

- NaotaMyojin, mon seigneur réclame une trêve de quelques heures, afin de ramasser les corps des soldats et des blessés, acceptez vous ?

Le roi, dans sa grande bonté, accepta. Il faut aussi souligner que de nombreux morts étaient à déplorer et sans doute que Roland IV accepta cette courte trêve afin de permettre à ses propres hommes d’aller ramasser les corps de leurs frères d’armes.
N’ayant d’autres alternatives, les morts durent être brûlés, l’incinération eut lieu dans le jardin du château, dans l’intimité et la tristesse de ces hommes de paix.
Le soleil commençait à décliner lorsque la furie des Ragnarok se fit de nouveau entendre…la guerre allait reprendre. Lançant ses troupes à l’assaut, le roi pria intérieurement pour que cela cesse au plus vite. Mais, alors que les rayons du soleil incendiaient la plaine, lui donnant une couleur rouge sang, la bataille failli être perdue pour de bon. Surgissant de nulle part, une autre escouade de quelques milliers d’hommes apparut au nord du château. Les hommes furent pris de court devant cette apparition inattendue et terrifiante. Ils pensaient qu’ils seraient pris entre deux feux ennemis, à cela venait s’ajouter l’arrivée massive de troupes fraîches qui arrivaient du sud. NaotaMyojin, était à deux doigts de remporter cette guerre mais c’était sans compter sur le génie militaire du roi et les conseils avisés de Alexiel.
Juste à temps, les troupes de réserves que le roi avait pensé bon de garder furent relâchées. Ce fut sans aucun doutes ce qui permit au bien de triompher, l’avancée ennemi fut stoppée et l’ennemi, dépité du fait que tous leurs efforts furent anéantis, abandonna la guerre et repartit au loin.
La bataille avait été gagnée mais le prix à payer fut des plus colossale, aujourd’hui encore on déplore des veuves de ces vaillants guerriers dont le souvenir n’a pas encore quitté nos cœurs.

Devant la croissance incontrôlée des forces du mal, le roi n’eut d’autre choix que de fortifier son armée au plus vite. Encore une fois, Alexiel donna au roi le nom de celui qui devait tout changer, à jamais. Il proclama à cette époque un nom, un seul, mais qui devait changer bien des choses… Ce nom, sonne comme l’eau calme et sereine qui s’écoule doucement le long d’un ruisseau, un nom synonyme de paix et d’amour : Zoy. Lui et son frère TueurKlss (qui est en réalité un clone de Zoy créé par nécromancie ou autre magie obscure) faisaient tout deux parti de l’armée Ragnarok autrefois mais Zoy en vint à s’engager dans la garde royale et à grimper les échelons du pouvoirs assez rapidement, quant à son frère, il s’engagea dans la garde Trigornienne et peu de rumeurs à son sujet nous parvinrent si ce n’est ses prouesses au combat. Plus tard, il vint aider son frère à gérer cette armée nouvellement créée mais Klss n’était plus vraiment lui-même…

Homme de paix avant tout, Zoy saurait faire avancer la récente armée du roi dans l’optique de celui-ci. L’armée royale venait de naître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homevert01.skyblog.com/
 
Chapitre 1 : La vie par la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FACTION] - Chapitre : Rain Templars
» Chapitre 526
» La guerre des tuques
» La Guerre de Catherine de Julia Billet
» Chapitre 621

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: