Bienvenue Invité, cela faisait longtemps ! ()
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La sang mêlée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mauribonde
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: La sang mêlée   Dim 2 Oct 2005 - 2:15

Chapitre I - Mes origines

"Moman ! Moman ! Pourquoi que les gens ils me regardent tous de travers ? Hein dis ?"

"Mauri chérie... je crois qu'à cinq ans maintenant tu es en âge de comprendre que tu es différente des autres..."

Ce souvenir de ma mère, m'emmenant vers ce petit tertre où elle m'installa, s'accroupissant et posant ses mains sur mes genoux, restera gravé en moi pour toujours. Elle m'expliqua pour la première fois mes véritables origines et pourquoi dans ce monde elfique, mes congénères me considéraient comme une abomination de la nature.

Née d'un père mi félys mi humain, d'une mère elfe, j'ai reçu des deux certaines caractéristiques de leur propre race. J'aurai pu passer pour une humaine, si ce n'est que mes oreilles d'elfes, ma chevelure soyeuse d'une blondeur pâle, mes yeux vairons et ma queue de Félys, trahissent ce sang mêlé qui coule dans mes veines.

Ma mère n'a rencontré mon père qu'une seule fois, qu'une seule nuit, celle de Beltane. Elle l'a choisi et il n'a pas dit non. De cette union passionnée d'une nuit, je suis née. Moi ! la sang mêlée !

Cette athmosphère pesante, qui tombait sur mes épaules dès que je sortais de la cahute familiale, me poussa à quitter mon petit monde, ma mère. Je ne supportais plus ces regards lourds de sens dirigés à notre encontre. Je lui ai fait part de mon désir de voyager, de trouver un monde meilleur où toutes races confondues pourraient vivre dans la tolérance et la paix.

Ma douce maman n'a pas voulu me suivre. Elle ne connaissait que le village et ses alentours et avait peur d'affronter un monde inconnu. Elle n'était tout bonnement pas faite pour l'aventure !

Un beau matin, après des adieux larmoyants à ma mère, je suis partie le coeur lourd d'appréhension et de tristesse. Mais le gôut du danger, ma curiosité, et le sentiment de vivre enfin une aventure digne d'une héroïne, reprirent le dessus.

J'allais là où mes pas me menaient...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mauribonde
Voyageur égaré
Voyageur égaré
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2005

MessageSujet: Re: La sang mêlée   Dim 2 Oct 2005 - 11:31

Chapitre 2 - Voyage dans l'outretombe

Cela fait des jours que je marche, que je sillonne cette terre aride, vide de toute vie. Il me reste peu de vivre dans ma besace et je commence à désespérer de trouver un village où me ravitailler.

Ce soleil qui m'aveugle, cette chaleur qui m'assoiffe, que suis-je venue faire dans cette contrée hostile ? mon hâvre de paix ne peut pas se trouver dans cet endroit à la terre sèche, à la flore défraichie.

Mes forces me quittent me rappelant que je ne suis qu'une toute petite chose insignifiante dans ce monde si vaste. Je ne peux plus faire demi-tour, je ne me suis que trop avancée. Si je détourne mes pas, la mort m'accueillera en ricanant.

J'avance en titubant, la tête lourde, langue gonflée et lèvres craquelées par le manque d'eau. Cette eau que j'économise si chèrement pour arriver au bout de cet enfer rocailleux désert.

Maman ! Pardonnes moi. J'ai échoué dans ma tâche.

Le sol se rapproche rapidement de moi. Je sens mon corps heurté cette terre qui aura eu raison de moi et plus rien... le...

Où suis-je ? il fait si noir que je ne distingue rien, même pas mon corps. Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à sentir mon corps ? Pourquoi est-ce que je ne le vois pas, que je ne le sens pas bouger quand je crois faire un geste ?

Est-ce cela la mort ? Etre condamné à vivre seul éternellement sous une forme immatérielle ? Je n'en veux pas ! Qui que vous soyez, vous là-haut, ramenez-moi sur terre... je vous en supplie.

Je me sens pleurer, mais aucune larme ne coule. Personne ne m'écoutera. La mort n'est que néant.

Qu'est... Qu'est-ce qui se passe ? le noir semble s'éclaircir, il devient gris, des odeurs de verdure, des chuchottements assaillent mes sens. Des tâches de couleur s'assemble pour former un... un paysage !

Mais... Mais c'est chez moi. C'est mon village. Maman ! c'est moi ta petite Mauribonde. Maman ! retournes toi... Ne m'entends tu pas !

Pourquoi me montre-t-on tout cela ? Je sens que quelque chose de terrible va se passer et je ne peux rien faire pour éviter tout cela. J'ai peur, je veux fermer les yeux pour échapper à ce qui va arriver, mais je ne peux pas. Je suis condamnée à devoir assister en spectateur à cette tragédie qui s'annonce.

Des beuglements, une odeur nauséabonde... une horde de barbare déboulent dans mon village, leurs haches, leurs fléaux tapant ça et là mes congénères, ne laissant derrière eux que des corps sans vie ensanglantés, formant un tableau macabre de ce petit village sans histoire.

Mamaaaaaaaaaaan ! Fuis maman ! NOOOOOOOOON.... NOOOOOoooon...

Je sanglote au vu du corps de ma mère sans vie. J'aurais dû la forcer à partir avec moi... j'aurai dû... Et le néant reprend avec lui ces images douloureuses, me plongeant de nouveau dans ce monde si noir.

POURQUOI ? pourquoi me montrer cela ? Suis-je condamnée à revivre cette scène ou d'autres tout aussi horrible ? qu'ai-je donc fait pour mériter cela...

Laissez moi porter mon deuil en paix... Laissez moi...

"Réveilles toi ma soeur... réveilles toi"

Qu... qui êtes vous ? montrez-vous !

Une lumière m'aveugle, crevant cet écran noir qui m'entoure, une main aux doigts si fin se porte à moi.

"Prends ma main petite soeur... N'ait pas peur"

Cette voix si rassurante, si apaisante, m'envoute, m'attire. Je me sens tendre une main et attraper celle tendue... et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La sang mêlée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» D'amour et de sang
» Les liens du sang
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps
» Le goût du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Recueil de textes-
Sauter vers: